Cet article date de plus de neuf ans.

Chiffres records pour le cinéma européen : merci James Bond

"Skyfall", le dernier volet des aventures de 007, explique à lui seul la forte augmentation de la part de marché des films européens en 2012.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Daniel Craig interprétant James Bond dans "Skyfall", le dernier 007 signé Sam Mendes, sorti le 26 octobre 2012. (KOBAL / THE PICTURE DESK / AFP)

Il a l'habitude de voler à la rescousse de la couronne britannique, voire du monde entier. Cette fois, il se contente du cinéma européen. James Bond a grandement participé au succès des longs métrages originaires d'Europe en 2012. Comme l'annonce mardi 7 mai l'Observatoire européen de l'audiovisuel, la part de marché des films européens a fait un bond spectaculaire dans l'Union européenne l'an passé, grâce au succès historique de Skyfall, le dernier volet de la saga 007.

Sur un marché en recul de 2,2%, les films européens ont représenté 33,6% des entrées, soit une progression de 5,6%, due uniquement aux excellents résultats de Skyfall. Il s'agit de leur part la plus élevée depuis 2000. Les aventures de l'agent secret britannique ont drainé 44 millions de spectateurs dans l'Union européenne et 36 millions en Amérique du Nord. "C'est le James Bond le plus rentable de tous les temps", indique l'Observatoire, un organisme qui dépend du Conseil de l'Europe.

Les films français tirent également leur épingle du jeu avec une part de marché de 13,6%, en hausse de 3,6% par rapport à 2011, soit leur meilleur résultat des dix dernières années. Ce score, qui maintient le cinéma français en tête des cinématographies européennes, est largement dû au succès d'Intouchables. Le film d'Olivier Nakache et Eric Toledano, sorti en novembre 2011, a réalisé 24 millions d'entrées en 2012 sur le marché européen. Taken 2, film français d'Olivier Megaton, tourné en anglais, est le troisième film européen le plus vu dans l'Europe des 27, où il totalise 10,4 millions d'entrées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.