"Chasse royale" récompensé à Cannes fait la joie et la fierté de Valenciennes

"Chasse royale" de Romane Gueret et Lise Akoka, a été tourné à Valenciennes et sélectionné au festival de Cannes. Le film a remporté le prix du meilleur court-métrage de la "Quinzaine des réalisateurs". Les habitants de la ville, et plus particulièrement l'actrice principale du film Angélique Gernez n'en reviennent toujours pas.

Photogramme de \"Chasse royale\" réalisé par Lise Akoka et Romane Gueret
Photogramme de "Chasse royale" réalisé par Lise Akoka et Romane Gueret (Eric Dumont / allociné)
En octobre 2015, le tournage de "Chasse royale" commençait à Valenciennes. Angélique Gernez obtenaitt alors le rôle principal du court-métrage. Huit mois plus tard le voilà récompensé à Cannes.

Reportage : I. Tayeb / M. Grimaldi / V. Dusausoy


Une expérience inoubliable

Angélique Gernez et sa mère n'en reviennent toujours pas. Le court-métrage "Chasse royale", auquel a participé Angélique, a gagné un prix durant la 69e édition du festival de Cannes. Tourné à Chasse Royale même, un quartier populaire de Valenciennes, le court-métrage a mobilisé les habitants de la commune. C'est le cas de Belinda Hennevin, mère de famille, qui n'a pas hésité une seule seconde à prêter son appartement à l'équipe du film. ses enfants ont également participé au court-métrage en tant que figurants.

Angélique Gernez entouré des enfants de Belinda Hennevin dans \"Chasse royale\"
Angélique Gernez entouré des enfants de Belinda Hennevin dans "Chasse royale" (Eric Dumont / allociné)

Pendant dix jours, le film a rythmé le quotidien de la ville. Sa victoire à Cannes est une grande fierté pour ses résidents qui espèrent, de cette manière, pouvoir faire disparaître certains préjugés sur le quartier.

SYNOPSIS

Angélique, 13 ans, aînée d’une famille nombreuse, vit dans la banlieue de Valenciennes.
Ce jour-là, dans son collège, on lui propose de passer un casting.