Cet article date de plus d'un an.

La direction de l'académie des César a démissionné

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
La revue de presse
Article rédigé par
France Télévisions

L'académie des César était dans la tourmente depuis les douze nominations de Roman Polanski pour son film "J'accuse", alors que le réalisateur est accusé de viol et agressions sexuelles.

La pression sur les épaules de l'académie des César ne cessait de monter. Les douze nominations de Roman Polanski pour son film "J'accuse", alors que le réalisateur est accusé de viol et agressions sexuelles ont provoqué un tollé. Puis un appel de 400 personnalités du cinéma demandant plus de transparence dans les nominations a été relayé dans le journal Le Monde.

"Le conseil d'administration de l'Association pour la promotion du cinéma (APC) a pris la décision à l'unanimité de démissionner", indique un texte publié jeudi 13 février dans la soirée. Celle-ci donnera lieu à un "renouvellement complet de la direction", a fait savoir le désormais ex-président Alain Terzian.

Réforme en profondeur

Les personnalités signataires de la tribune ont formulé le vœu d'une "réforme en profondeur" des César. Tous souhaitaient éviter de nouvelles polémiques. Cette démission ne menace pas la tenue de la cérémonie des Cesar qui aura lieu dans deux semaines, le 28 février.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.