César : une cérémonie sous haute tension

Sur fond de manifestation anti-Polanski, la cérémonie des César 2020 marquera-t-elle le début d'une nouvelle ère pour le cinéma français ?

France 3

Pour la 45e cérémonie des César, ce vendredi 28 février, le cinéma français se rassemble dans un climat de crise, après la démission collective des membres de l'Académie. Les douze nominations de J'accuse, le dernier film de Roman Polanski, risquent en effet d'occuper les devants de la scène.

Une manifestation anti-Polanski près de la salle Pleyel

La cérémonie a commencé avec une manifestation anti-Polanski, à quelques pas de la salle Pleyel à Paris. Roman Polanski est accusé de viol par plusieurs femmes. Les militantes féministes ont obtenu quelques satisfactions puisque le réalisateur franco-polonais et l'équipe de son film ont décidé de boycotter la cérémonie. Avec la démission de la direction des César, c'est peut-être une nouvelle ère pour le cinéma français qui s'ouvre. Si c'est le cas, deux films symboliques pourraient être récompensés : Les Misérables de Ladj Ly et Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma. Verdict en fin de soirée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des associations féministes manifestent devant la Salle Pleyel à Paris. \"On veut interpeller le milieu du cinéma qui peut soutenir Adèle Haenel, qui dénonce des faits d\'agressions sexuelles et, dans le même temps, avec une hypocrisie incroyable, soutient Roman Polanski\", a expliqué Céline Piques, porte-parole de Osez le féminisme.
Des associations féministes manifestent devant la Salle Pleyel à Paris. "On veut interpeller le milieu du cinéma qui peut soutenir Adèle Haenel, qui dénonce des faits d'agressions sexuelles et, dans le même temps, avec une hypocrisie incroyable, soutient Roman Polanski", a expliqué Céline Piques, porte-parole de Osez le féminisme. (LUCAS BARIOULET / AFP)