César : "120 battements par minute" et "Au revoir là-haut" raflent la mise

Pas de surprise lors de la cérémonie des César : "120 battements par minute" de Robin Campillo décroche six statuettes. L'actrice Penelope Cruz s'est vue, quant à elle, remettre un César d'honneur. 

France 3

Manu Payet, le maître de cérémonie, a rendu un hommage particulier au roi de la soirée des César : Robin Campillo, le réalisateur de 120 battements par minute. Six statuettes décrochées, dont celle du meilleur film. Il bat sur le fil Au revoir là-haut d'Albert Dupontel, qui rafle, de son côté, cinq prix. "Les prix, je les prends, mais je ne suis pas obsédé par ça. J'étais surtout content que le film aille à Cannes", a réagi Robin Campillo. Inconnu du grand public jusqu'alors, Swann Arlaud remporte le César du meilleur acteur. Une fierté.

Penelope Cruz en larmes

Puis, moment de grâce avec le César de la meilleure actrice, Jeanne Balibar. Danny Boon a pu aussi apprécié son tout premier César grâce aux prix du public. Autre moment fort : la salle s'est levée contre les violences faites aux femmes, suite aux révélations de l'affaire Weinstein. Enfin, Penelope Cruz a reçu son César d'honneur, en larmes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nahuel Pérez Biscayart décroche le César du meilleur espoir masculin. Au revers de sa veste, lors de la cérémonie, un ruban blanc.
Nahuel Pérez Biscayart décroche le César du meilleur espoir masculin. Au revers de sa veste, lors de la cérémonie, un ruban blanc. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)