Reportage "Les négociations, c’est toujours du cinéma" : à Hollywood, les scénaristes grévistes restent prudents sur la reprise des discussions avec les studios

Après 100 jours de grève à Hollywood, le syndicat des scénaristes, le WGA, doit rencontrer les studios vendredi pour reprendre les négociations.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Des scénaristes et acteurs tiennent un piquet de grève devant le studio de la Paramount Pictures, à Los Angeles, Californie, le 21 juillet 2023. (VALERIE MACON / AFP)

Trois mois maintenant que Carolyn Townsend marche devant les studios d’Hollywood. Jeudi 3 août, c’est Amazon à Culver City. "Je commence à en avoir assez. Il fait chaud et je suis vieille et j’ai les genoux usés", se plaint la scénariste alors que le mouvement de grève historique atteint presque les 100 jours. Mais il y a une avancée, peut-être, dans ce conflit social qui secoue Hollywood. À la demande des studios, producteurs et scénaristes devraient reprendre vendredi 4 août leurs négociations, à l’arrêt depuis trois mois.

>> Grève des acteurs à Hollywood : cinq questions sur ce mouvement qui risque de paralyser la production américaine de films et de séries

Entre temps, les acteurs ont rejoint le mouvement et plus rien, ou presque, ne se tourne aux États-Unis. Les scénaristes demandent, entre autres, des droits résiduels en hausse, plus de transparence sur les audiences du streaming et la garantie que l’intelligence artificielle ne les remplacera pas. Carolyn Townsend, scénariste de la série Preacher accueille avec un enthousiasme modéré la reprise des négociations.

"J’ai des doutes. Je vais attendre de voir si ce n’est pas juste un coup de com’ de la part des studios."

Carolyn Townsend, scénariste

à franceinfo

Sur le même trottoir, Jessica Runk a envie d’y croire : "Je fais preuve d’un optimisme mesuré. Mais j’étais excitée en lisant que les négociations reprenaient et j’espère que cette réunion donnera des résultats. Dans le contexte actuel, toute avancée fait du bien."

"C’est le show-business ici !"

Au bout de l’avenue, les studios Sony et un autre piquet de grève. David Weddle, plusieurs séries de science-fiction à son actif, s’appuie sur son expérience de la précédente grève en 2007. "Je suis optimiste, s'enthousiasme Davis Weddle. Les studios vont raconter dans la presse que nos négociateurs sont des fous marxistes mais au final, on trouvera un accord. C’est toujours du cinéma, les négociations. C’est le show-business ici !"

Selon lui, le fait que les acteurs aient rejoint les mouvements a mis la pression sur les studios. Les scénaristes sont environ 10 000 à Hollywood. La SAG-Aftra, le syndicat des acteurs, compte 15 fois plus de membres. "Les scénaristes ont beaucoup de revendications similaires aux nôtres, indique Irene Keng, vue dans Grey’s Anatomy. Donc s’ils ont du succès dans les négociations, logiquement, on en aura aussi après." Cette rencontre de vendredi n’est qu’une réunion pour préparer une autre réunion, prévient le syndicat des scénaristes.

À Hollywood, les scénaristes grévistes restent prudents sur la reprise des discussions avec les studios - Loïc Pialat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.