Cet article date de plus de quatre ans.

Audrey Lamy dans "Ma Reum" : la revanche d'une maman en colère

Après dix-neuf films, la comédienne Audrey Lamy tient le rôle principal dans la comédie "Ma Reum". Réalisée par Frédéric Quiring, l'histoire raconte avec humour la vengeance d'une mère pour son fils harcelé par d'autres gamins. Le film sort mercredi prochain (18 juillet) sur les écrans.
Article rédigé par
P. Deschamps / O. Morain - franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Audrey Lamy revient sur les écrans dans "Ma Reum"
 (France 2 / Culturebox)
On l'a vue notamment dans "Tout ce qui brille" ou dans "Ma part du gâteau", Audrey Lamy est de retour dans "Ma Reum". Un premier rôle pour une grande actrice offert par le réalisateur Frédéric Quiring.

Rencontre signée Pascale Deschamps, P. Maire, P. Auger, J. Cordier

Un thème fort

Dans "Ma Reum", Audrey Lamy joue une mère de famille qui découvre que son enfant est maltraité à l'école et qui va donc tenter de remédier à la situation. A 37 ans, la comédienne a pris beaucoup de plaisir à jouer ce rôle intense. "Ce qui m'a plu c'est qu'on est sur un sujet qui est assez fort : on parle d'un petit garçon qui se fait embêter par trois élèves de son école (...) et jusqu'où est prête à aller une maman pour protéger son fils", explique la comédienne.

Redevenir une "gamine de dix ans"

Le film qui mélange émotion et humour est un régal pour la comédienne. "Ce qui est chouette, c'est que le film démarre sur un personnage qui est très mature, très adulte, et au fil de l'histoire, elle va glisser sur une pente régressive, et défendre son enfant avec des armes d'une gamine de dix ans", explique Audrey Lamy.

"Ma Reum" comédie française de Frédéric Quiring avec Audrey Lamy, Charlie Lagendries, Max Boublil- Durée 01h25 - Sortie le 18 juillet 2018

Tout va pour le mieux dans la vie sans histoires de Fanny... jusqu'au jour où elle découvre que son fils chéri, Arthur, 9 ans, est le bouc émissaire de trois garçons de son école. Fanny ne laissera pas seul son fils face à ses petits bourreaux : elle va rendre à ces sales gosses la monnaie de leur pièce. Coups fourrés et pièges de cours de récré, désormais ce sera "oeil pour oeil et dent pour den


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.