Au ciné cette semaine : un grand homme, un grand amour... et des cochons zombies

Notre sélection parmi les films en salles ce mercredi, marquée par la sortie du blockbuster américain "Lincoln".

Wladimir Yordanoff, Gérard Lanvin et Jean-Hugues Anglade dans \"Amitiés sincères\", de Stephan Archinard et François Prévôt-Leygonie, au cinéma le 30 janvier 2013.
Wladimir Yordanoff, Gérard Lanvin et Jean-Hugues Anglade dans "Amitiés sincères", de Stephan Archinard et François Prévôt-Leygonie, au cinéma le 30 janvier 2013. (LILO / SIPA )

Au ciné, cette semaine, des visages connus : Daniel Day-Lewis, Gérard Lanvin, Roschdy Zem... et un petit nouveau sur grand écran, Norman.

Si vous ne voulez pas manquer le dernier Spielberg

Lincoln, de Steven Spielberg, avec Daniel Day-Lewis, Sally Field, David Strathairn...

Que se passe-t-il quand un monument du cinéma rencontre un monument politique ? Réponse avec cette fresque démesurée (plus de 140 personnages se croisent à l'écran) qui brosse le portrait d'Abraham Lincoln. Le biopic se focalise sur les derniers mois de la vie du président américain, alors que celui-ci, barbichette au vent, tente de mettre fin à la guerre entre Nordistes et Sudistes et d'abolir l'esclavage. Mais les très grands hommes ne font pas forcément les très grands films (voir notre critique). Si ce trop long métrage (plus de 2h30 de film) s'offre un casting époustouflant, il se révèle surtout très scolaire. Bref, le Lincoln de Spielberg sent un peu la naphtaline.

Si les papas poules vous attendrissent

Amitiés sincères, de Stephan Archinard et François Prévôt-Leygonie, avec Gérard Lanvin, Jean-Hugues Anglade, Wladimir Yordanoff, Ana Girardot...

Amitiés sincères part d'un amour exclusif : celui de Walter Orsini (Gérard Lanvin) pour sa fille Clémence (Ana Girardot, la fille de l'acteur Hippolyte Girardot). Le papa poule n'accepte pas que sa fille, à 20 ans, puisse "fréquenter". Surtout, il ne se doute pas qu'elle vit une liaison passionnée avec l'un de ses meilleurs amis. Adaptée d'une pièce de théâtre, cette comédie contient tous les ingrédients d'un bon vieux vaudeville mais ne louche jamais vers la grivoiserie. Et elle a l'avantage de mettre face-à-face Gérard Lanvin et Jean-Hugues Anglade, deux grands acteurs habitués aux rôles d'écorchés et qui ont connu des traversées du désert avant de redevenir les chouchous du cinéma français.

Si vous aimez les thrillers arides

Intersections, de David Marconi, avec Roschdy Zem, Franc Grillo, Jaimie Alexander...

Imaginez un accident de voiture en plein désert marocain et cinq survivants, secrètement liés les uns aux autres, qui vont chercher à se sortir coûte que coûte de cet enfer de sable. Intersections marque le retour à la réalisation de David Marconi, qui n'avait pas fait de film depuis vingt ans (The Harvest). L'idée astucieuse de ce thriller est de créer un huis clos... dans une zone ouverte, le désert saharien. A noter, la présence inquiétante de Roschdy Zem, un mystérieux étranger sorti des dunes qui se mêle aux voyageurs.

Si vous êtes un fan de "Norman fait des vidéos"

Pas très normales activités, de Maurice Barthélémy, avec Norman Thavaud, Stefi Celma, Maurice Barthélémy...

C'est officiel, Norman Thavaud, le web-comique pâlichon qui fait des sketchs très suivis dans son salon (voir ici son site) ne fait plus seulement des vidéos, mais aussi des films. Et celui-ci est une bonne surprise. Réalisé par l'ex-Robin des bois Maurice Barthélémy, cette parodie de film d'horreur pour teenagers raconte une histoire à dormir debout : celle d'une maison hantée par des cochons zombies. Bricolé, bourré de vannes potacho-hypes, le film repose sur le comique naturel de Norman et une réalisation maligne qui mêle à la pellicule des séquences filmées à la caméra amateur ou au portable. Rafraîchissant.