Cet article date de plus de dix ans.

Au ciné cette semaine : super-héros tendance acnéique et héros tendance bizarroïde

Pour commencer juillet du bon pied, rien de mieux qu'une toile. FTVi a sélectionné quatre films aux personnages marquants. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Andrew Garfield joue le rôle de Spider-Man jeune dans le film de Marc Webb. (SONY PICTURES)

Au ciné cette semaine, personnages à part garantis. Des premiers pas d'un super-héros à une jalouse maladive, en passant par les antihéros hauts en clichés de Woody Allen ou les personnages énigmatiques de Leos Carax, faites votre choix de personnalités. Voici notre sélection. 

• Si vous aimez les jeunes hommes en costume moulant

"The Amazing Spider-Man", de Marc Webb, avec Andrew Garfield, Emma Stone, Martin Sheen, Irrfan Khan…

Les super-héros aussi ont eu de l'acné. Pour ce nouvel opus de la saga Spider-Man au cinéma, retour en arrière : le film nous raconte la jeunesse tourmentée de Peter Parker, qui tisse doucement sa toile d'homme-araignée en ayant maille à partir avec la police. L'objet de ses angoisses constitue l'intrigue du film : sur fond de romance avec la blonde Gwen Stacy, premier amour du héros dans les comics, le jeune Peter enquête sur la mort de ses parents. Des premiers pas rafraîchissants. 

• Si, vous aussi, vous avez plusieurs facettes 

"Holy Motors", de Leos Carax, avec Denis Lavant, Edith Scob, Eva Mendes, Kylie Minogue…

Monsieur Oscar a plusieurs visages, et plusieurs vies. Un jour grand patron, un autre tueur à gages, puis tour à tour mendiant, père de famille ou créature monstrueuse. Ce personnage multiple erre dans Paris et ses alentours, à l’arrière d’une limousine conduite par une longue femme blonde. Vous l’aurez compris, le film de Leos Carax ne fait pas dans la simplicité ou la banalité. Mais mêle dans une fable troublante univers lynchiens et acteurs aux antipodes, entre son fétiche Denis Lavant et les deux stars Eva Mendes et Kylie Minogue. Vingt après Les Amants du Pont-Neuf et treize ans après Pola X, le réalisateur français fait un retour "stupéfiant" sur les écrans français, dixit Les Inrocks.

• Si vous n'êtes pas (encore) lassé de Woody

"To Rome with Love", de Woody Allen, avec Penélope Cruz, Alec Baldwin, Roberto Benigni, Ellen Page…

Après Barcelone, Paris et Londres, Woody Allen pose cette fois ses valises à Rome. Dans ce nouveau film carte postale, le réalisateur suit un couple de provinciaux dont les chemins se séparent, un architecte américain perdu sentimentalement, un vieux metteur en scène d'opéra à la carrière désastreuse venant marier sa fille ou encore un simple employé propulsé star internationale après son passage dans une émission de téléréalité. Romances, vaudeville et quiproquos s'invitent (encore) sur grand écran. Un peu lassant ? Pour ravir ses fans, le réalisateur, qui se faisait rare dans ses productions hollywoodiennes, repasse devant la caméra.

• Si vous avez tendance à être jaloux

"Inside", de Andrés Baiz, avec Clara Lago, Martina García, Quim Gutiérrez...

Ce film hispano-colombien vous vaccinera peut-être. Bélen est très amoureuse d’Adrian, un jeune chef d’orchestre, jusqu’à ce qu’elle commence à douter de sa fidélité. Elle met alors un drôle de stratagème en place, pour lui faire croire qu’elle a disparu. Elle s’est en réalité enfermée dans une pièce secrète de la maison, sorte de "panic room" où le seul contact avec l'extérieur est une glace sans tain. Pas de bol, elle oublie la clé. Et va assister, impuissante, aux ébats d’Adrien avec sa nouvelle conquête. Cher payé pour une curiosité mal placée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.