Anémone "avait mis sa notoriété et son humour assez mordant au service de notre cause", rappelle Attac

Anémone avait été la porte-parole de l'association altermondialiste en 2002. Invité sur franceinfo mardi, Dominique Plihon, le porte-parole d'Attac, se souvient de sa rencontre avec l'actrice dans les années 2000.

Anémone, le 30 novembre 2006.
Anémone, le 30 novembre 2006. (MAXPPP)

"Elle était pionnière dans ses idées. Sur la question sociale, sur la question écologique, mais au niveau international. C’est pour ça qu’elle s’intéressait à l’altermondialisme", a réagi mardi 30 avril sur franceinfo Dominique Plihon, porte-parole d’Attac, alors qu'Anémone est décédée à l’âge de 68 ans. Dominique Plihon avait rencontré l’actrice dans les années 2000 alors qu’Attac était encore une jeune association. Anémone avait été la porte-parole de l'association altermondialiste en 2002 et avait brièvement soutenu Jean-Luc Mélenchon. 

"C’est quelqu’un qui était sans paillettes"

L’associatif salue "la grande culture politique" de l’actrice. "Elle avait mis sa notoriété et son humour assez mordant au service de notre cause, de notre critique de la société marchande, de la mise en concurrence des peuples", se souvient Dominique Plihon. "C’est quelqu’un qui avait une grande humilité, une grande modestie. C’est quelqu’un qui était sans paillettes, elle était là parmi les autres, parmi nous. C’était très simple de communiquer avec elle", ajoute-t-il.