Cet article date de plus de quatre ans.

Affaire Weinstein : l'Académie des Oscars exclut le producteur déchu

Le puissant producteur est accusé de harcèlement sexuel, agressions ou viols par une trentaine de femmes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Harvey Weinstein s'exprime lors du festival du film de Tribeca, le 18 avril 2015, à New York (Etats-Unis). (ILYA S. SAVENOK / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

L'Académie qui remet les prestigieux Oscars a décidé, samedi 14 octobre, d'exclure le producteur déchu Harvey Weinstein, accusé de harcèlement sexuel, agressions ou viols par une trentaine de femmes. L'Académie, réunie en urgence, dit avoir "voté (cette décision) bien au-delà de la majorité requise des deux tiers".

"Non seulement nous prenons nos distances avec quelqu'un qui ne mérite pas le respect de ses collègues, mais nous envoyons un message pour affirmer que le temps de l'ignorance délibérée et de la complicité honteuse vis-à-vis des comportements d'agression sexuelle et du harcèlement sur le lieu de travail dans notre industrie est terminé", indique l'Académie, un club exclusif qui compte plus de 6 000 membres votants.

La deuxième exclusion dans l'histoire des Oscars

Selon les médias spécialisés Variety et The Hollywood Reporter, un seul membre a été expulsé en 90 ans d'existence de la vénérable institution, en 2004 : Carmine Caridi, un acteur qui avait fait circuler des copies confidentielles de films retrouvées sur internet.

Cinq femmes, dont les actrices Asia Argento et Rose McGowan, accusent Harvey Weinstein de les avoir violées. Le producteur a soutenu, par l'intermédiaire d'une porte-parole, que ces relations étaient consenties.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Harvey Weinstein

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.