Cet article date de plus de trois ans.

"12 jours", dans les couloirs des hôpitaux psychiatriques

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 7 min.
"12 jours", dans les couloirs des hôpitaux psychiatriques
Article rédigé par
France Télévisions

Le réalisateur Raymond Depardon était l'invité du Soir 3 ce samedi 25 novembre à l'occasion de la sortie de son documentaire "12 jours" le 29 novembre prochain.

Le long-métrage de Raymond Depardon, "12 jours" sort en salles. Ce documentaire traite de l'enfermement contraint en psychiatrie. Au bout de 12 jours, la justice doit en effet décider si oui ou non elle maintient la personne en internement. Le réalisateur a filmé ces audiences, au coeur de l'hôpital psychiatrique de Lyon. "Le tribunal se déplace dans l'hôpital et pendant 10-15 minutes, il les écoute. Bien sûr, il y a toujours la maladie, il y a toujours les psychiatres qui font leur rapport, mais néanmoins, on sait où ils sont, et on peut les voir. Les familles peuvent être là, et c'est quand même une avancée énorme", explique en plateau Raymond Depardon.

"L'impuissance face à la folie"

Le réalisateur a voulu à travers ce film montrer "des gens qui jusqu'à présent on ne voyait jamais". Avec "12 jours", Raymond Depardon met en lumière "l'impuissance face à la folie". "Ça peut aller du burn-out au travail jusqu'à la violence quotidienne". Chaque année en France, plus de 100 000 personnes sont hospitalisées sans leur consentement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.