Cet article date de plus de dix ans.

Chartres en lumières

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
  (©)

Sur France Info chaque vendredi dans "Visite privée", Anne Chépeau part à la découverte d'un lieu du patrimoine et de son actualité : festivals, concerts, expositions, manifestations culturelles diverses, ou actualité spécifique au lieu. (Ré)écoutez la chronique du vendredi 20 avril consacrée à l'événement :

Chartres en lumières 2012, un événement France info !

Un voyage lumineux tous les soirs de la tombée de la nuit à 1h00 du matin

Depuis 2003, une scénographie révèle, la nuit, la beauté du
patrimoine chartrain. Chaque année, d'avril à septembre, ombres et lumières
redessinent les façades des monuments, des ponts et des rues de Chartres, soit
29 sites au total illuminés pendant 148 soirs ! A la tombée de la nuit la
ville devient magique et offre à tous un spectacle gratuit pendant trois
heures !

Découvrez un avant-goût de Chartres en lumières

Le mot
de Xavier de Richemont, scénographe de la manifestation
 : " J'ai souhaité conserver la
même architecture dramatique dans cette nouvelle installation car je ne saurais
raconter ni peindre Notre-Dame de Chartres sans intimement associer le monument
à la Vierge, l'élévation parfaite construite de main d'hommes et la
spiritualité magnifique conduisant au chef d'œuvre, consacrant le bâti. La
pièce s'appuie toujours sur l'idée de la construction de l'édifice, par la
couleur et par la transparence, par le contraste dans le clair obscur, par
l'éblouissante rémanence lumineuse quand le choix d'éclairage désigne un point
d'impact, par des effets n'appartenant qu'à la peinture dans les rapports
uniques issus de la palette du peintre numérique. Les jeux de nuances modèlent
la composition quand la lecture se fait par la couleur et le mouvement du
sujet, d'apparitions en disparitions chacun lit le vitrail devenu cathédrale.
Depuis la naissance du dessin crevant l'obscurité à l'émotion créée par l'hymne
dans la nuit, voir dans la pénombre la majesté imposante d'une immense
Cathédrale ".

" Aux couleurs du Portugal la stricte façade
du napoléonien lycée Marceau prend des allures de palais épiscopal... Les
ornements azurés jouent de tons chauds ocrés, couleurs éclatantes au soleil de
minuit d'un Alentejo à Chartres transposé. La blancheur calcaire du bâtiment et
ses proportions allongées se prêtent à merveille à ce jeu de transfert, la place
récemment baptisée offre le temps d'une nuit, à la ville d'Evora un mimétique
hommage paré d'azuléjos. Des terrasses attablées sourdent les chants festifs, à
la fois lancinants, longs joyeux et plaintifs, du pays retrouvé le temps d'un
soir d'été. "

" La rivière traverse la ville, filant vers le nord
en coulant sous mes arches, moi autrefois Grand Pont le bien nommé de la rue du
Chat qui Pêche, me voilà Pont Bouju, plus modeste et du nom d'un habitant du
cru. J'ai porté sur mes arches et jusqu'à l'avant dernier siècle, grand nombre
de demeures alignées sur mes flancs. Ma situation privilégiée a fait longtemps
de moi le passage important, campé sous le château des Comtes, j'ai depuis
treize cent contrôlé la basse-cour et ses fortifications. J'ai porté un moulin,
le four des chanoinesses et Chartres et la foule immense en marche vers la
haute ville. Le courant violent a descellé mes joints et emporté mes voûtes, un
jour de 1837. J'y ai gagné une nouvelle jeunesse. Me voilà aujourd'hui à
nouveau maître du chemin vers la cathédrale. "
**

Les

rendez-vous de cette édition 2012 :

Spectacle d'ouverture** le samedi 21 avril 2012.Sorties en vélo les vendredis 4 mai, 8 juin et 6 juillet
2012.Sortie en roller
l e vendredi 7 septembre 2012.Visites guidéesVisites en petit train tous les soirs au départ de la CathédraleEvénement de clôture le samedi 15 septembre
pour les 10 ans de la Fête de la lumière
 : d** e
nombreux dispositifs vidéos envahissent

Visitez
également le site de Chartres en lumières.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.