"Les Chevaliers du Zodiaque" : 35 ans après, le dessin animé culte de retour sur les écrans

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Cédric Cousseau - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture

Avec ses armures étincelantes et ses combats épiques, le dessin animé a marqué toute une génération d’enfants dès la fin des années 1980. Le programme revient sur la plateforme ADN.

"Ils sont venus des quatre coins de l’univers", racontait le générique des Chevaliers du Zodiaque chanté par Bernard Minet. Ils débarquaient en réalité tout droit des studios d'animation japonais pour conquérir la France et le public du Club Dorothée sur TF1. Fin des années 80, début des années 90, la jeunesse est scotchée devant l’émission télé aux audiences record et l’animé deviendra culte.

Les 114 épisodes originaux sont de nouveau proposés, trois décennies après leur première diffusion. Ces dernières années, ils ont été bien souvent piratés et visionnés sur des sites de streaming pas franchement licites. En 2022, la série est enfin disponible dans une offre légale sur la plateforme en ligne ADN. En version remasterisée, en français et en VO japonaise pour les puristes qui préfèrent d'ailleurs aux Chevaliers du Zodiaque l'autre nom plus authentique de Saint Seiya.

Extrait du dessin animé "Saint Seiya" disponible sur la plateforme ADN. (©Masami Kurumada/Toei Animation)

La mythologie grecque à l'honneur

A l’époque, les critiques ne manquaient pourtant pas. De nombreux parents, enseignants et journalistes qualifiaient le dessin animé de "violent", "cruel", "débile"... Ceux qui regardaient ont pourtant savouré plus de richesses et de subtilité qu’il n’y paraissait. Les Chevaliers du Zodiaque comptent énormément de références à la mythologie grecque, à Hercule, à Athéna. La déesse y tient une place centrale, les chevaliers combattant pour protéger sa réincarnation.

Les adolescents se reconnaissent également dans ces héros des mêmes âges. Ils sont sensibles aux valeurs d'amitié, de courage ou d’abnégation véhiculées dans le dessin animé. Et surtout, les personnages sont liés à un signe du zodiaque, un procédé narratif qui permet facilement de s’identifier que l'on soit taureau, vierge ou capricorne. 

Deux Français reprennent le flambeau

Aujourd’hui, les Chevaliers du Zodiaque surfent sur la vague rétro des animés d'hier. Les enfants du Club Dorothée sont devenus adultes et se replongent dans la saga. Ils transmettent aussi leur passion à leurs propres enfants. La demande était donc là pour qu’ADN décide d'acquérir les droits de la série. Il faut dire que la licence est un succès avec en magasin des jeux de société, un jeu sur smartphone attendu dans quelques jours, des vêtements, des figurines aux couleurs des personnages.

Avant d’être décliné en animé, Saint Seiya est d'abord un manga qui cartonne, sorti en 1986 et vendu depuis à des millions d’exemplaires à travers le monde. Cet univers continue d'inspirer. Deux Français, Jérôme Alquié et Arnaud Dollen, signent cette année une nouvelle histoire en bande dessinée des Chevaliers du Zodiaque. La BD en 5 tomes, sublimement mise en couleurs et avec une patte franco-belge, sera publiée en septembre. Elle sera même diffusée au Japon, tant l’oeuvre livrée a plu au père du manga lui-même, le Japonais Masami Kurumada. Cocorico. Ils méritent bien à leur tour leur armure d’or.

Une histoire inédite des "Chevaliers du Zodiaque" sera proposée en BD en septembre. (© Alquié - Dollen - KANA (Dargaud-Lombard s.a.))

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.