Kentaro Miura, l'auteur du célèbre manga "Berserk", est mort à 54 ans

L'œuvre du mangaka restera donc inachevée. 

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Guts, le héros de "Berserk".  (BERSERK © 1989 by Kentaro Miura / HAKUSENSHA, Inc.)

Kentaro Miura, le mangaka auteur du mythique manga Berserk, est mort à 54 ans, le 6 mai 2021 au Japon. Son décès a été annoncé officiellement jeudi 20 mai. Depuis plus de 30 ans, il tenait en haleine ses lecteurs avec son manga de dark fantasy.

L'annonce de son décès a été faite par ses éditeurs dans le magazine Young Animal au Japon : "Nous sommes dans une profonde tristesse en apprenant ce décès si soudain. Nous n'avons pas les mots pour décrire cette réalité difficile à accepter. Quand il nous rencontrait, il parlait de ses mangas, animés, films préférés avec le sourire. Nous ne l'avons jamais vu en colère... Il était comme un adolescent toujours heureux. Chers lecteurs, chers partenaires, nous vous invitons à imaginer avec nous ce sourire radieux, pour qu'il puisse reposer en paix". 

Kentaro Miura travaillait sur Berserk depuis octobre 1989. Son manga s'est écoulé à plus de 50 millions d'exemplaires dans le monde. Son œuvre a été adaptée en série, en films d'animation et en roman. En France, 40 tomes ont déjà été publiés aux éditions Glénat et un coffret collector contenant les six premiers est disponible en librairie.

Berserk restera donc inachevé

Les fans de Guts, un guerrier solitaire et surpuissant traqué par des forces obscures qui cherche à se venger de son ancien maître, ne connaîtront jamais la fin de cette œuvre culte. En 2019, Kentaro Miura avait fait part de ses craintes de mourir avant la fin de sa série : "Je prie pour réussir à la finir de mon vivant, avait-il déclaré. Je prends soin de moi. Le principal changement est là. À l’époque où j’ai débuté la série, je m’occupais moins de sa fin que de raconter une histoire qui, de toute façon, se terminerait tôt ou tard ; mais aujourd’hui où j’ai pris conscience que la vie n’est pas éternelle, c’est en prenant soin de ma santé que je tente de boucler la série."

Les inspirations graphiques de Kentaro Miura, dont les dessins très détaillés et sombres sont reconnaissables immédiatement, proviennent de l'univers de Jérôme Bosch et de H.R. Giger, des gravures du XIXe siècle, notamment celles de Gustave Doré mais aussi du cinéma anglo-saxon (Alien, Hellraiser) ou encore du folklore européen (elfes, trolls).

En 2002, il avait été distingué pour Berserk dans la catégorie prix de l'excellence du prestigieux prix culturel japonais Osamu Tezuka. Kentaro Miura était considéré comme un dessinateur d'exception, avec un sens aigu de la mise en scène et du design des personnages et des monstres.

Ses problèmes de santé l'ont obligé à modifier son rythme de parution. Le mangaka était passé d'un bihebdomadaire à du mensuel, avant de prendre encore plus de temps entre chaque publication. En 30 ans, il n'a jamais pris de congés.

Sur les réseaux sociaux, les réactions et hommages sont nombreux depuis l'annonce de sa mort.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mangas

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.