L'auteur de BD Laurent Vicomte, créateur de la série "Balade au bout du monde", est mort

Avec le best-seller "Balade au bout du monde", Laurent Vicomte était également connu pour la série "Sasmira", sortie entre 1997 et 2018.

Laurent Vicomte, ici en 2000, est décédé à l\'âge de 64 ans.
Laurent Vicomte, ici en 2000, est décédé à l'âge de 64 ans. (HERVE BRUHAT / GAMMA-RAPHO)

Le dessinateur et scénariste de BD Laurent Vicomte, auteur notamment des séries Balade au bout du monde et Sasmira est décédé dimanche 9 août à l'âge de 64 ans, a-t-on appris auprès de son éditeur.

Connu pour ses quatre albums de "Balade au bout du monde"

"Nous apprenons avec tristesse le décès de Laurent Vicomte survenu dans la journée du dimanche 9 août. Dessinateur virtuose et auteur incontournable du catalogue Glénat, il avait 64 ans", a indiqué l'éditeur dans un communiqué.

Dessinateur méticuleux au trait réaliste, Laurent Vicomte avait créé en 1982, avec le scénariste Pierre Makyo, le premier cycle de quatre albums de Balade au bout du monde (Glénat). Récompensés à de nombreuses reprises, ces quatre albums publiés entre 1982 et 1988 furent des best-sellers de la bande dessinée des années 1980.

En 1997, Laurent Vicomte publie le premier tom de la série \"Sasmira\", l\'alum est considéré comme le plus abouti de son auteur.
En 1997, Laurent Vicomte publie le premier tom de la série "Sasmira", l'alum est considéré comme le plus abouti de son auteur. (Glénat)

Après quelques années de pause, il s'était lancé dans l'écriture et le dessin d'un nouveau grand projet, Sasmira, dont le premier tome, L'Appel (Les Humanoïdes associés) est sorti en 1997. Album unanimement et chaleureusement salué par la critique, il s'est vendu à plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires.

"Une exigence folle"

Mais Laurent Vicomte, très exigeant avec lui-même, était un auteur qui aimait prendre son temps. Le deuxième tome (co-dessiné avec Claude Pelet) est paru chez Glénat en 2011. Les tomes 3 et 4, dessinés par Anaïs Bernabé, paraîtront en 2016 et 2018, plus de vingt ans après le premier tome.


"Laurent Vicomte a toujours fait preuve d'une exigence folle et les oeuvres qu'il a signées de son trait raffiné lui ont permis d'être considéré comme l'un des auteurs majeurs de la bande dessinée contemporaine", a estimé Glénat dans son communiqué.