L'Abbé, un auteur de bande-dessinée qui représente la nouvelle génération de Fluide glacial

Dans la tradition des dessins trashs, comiques et absurdes de Fluide glacial, l'auteur L'Abbé représente la nouvelle vague de la maison. Nous l'avons rencontré chez lui. Portrait. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une vignette de l'Abbé dans son dernier album aux éditions Fluide glacial. (L'Abbé)

L'atelier de l'auteur de bande-dessinée L'Abbé est à l'image de son dernier album : un vrai capharnaüm. À l'honneur des éditions Fluide glacial qui publient ses bulles dans une collection rassemblant les nouveaux auteurs, L'Abbé aime mélanger les styles au fil de ses gags. "C'est un pot pourri. Il y a plein de styles différents. On dirait que c'est un truc écrit par plusieurs personnes ou un schizophrène. Je vous rassure, je ne suis pas schizophrène. Pour mes blagues, c'est à chacun de juger la pertinence de la blague et d'accepter ou non l'effet comique. Je ne suis qu'un messager", confie L'Abbé. Cet album rassemble ses histoires longues parues dans le magazine Fluide glacial, mais aussi des histoires publiées dans "Aaargh !" ou le "Psikopat".

L'Abbé, un auteur de bande-dessinée qui représente la nouvelle génération de Fluide glacial

Un pont entre générations

Ses gags sont souvent un miroir (très) déformant de notre époque. Comme ce petit garçon qui trouve un chien au pied du sapin de Noël et le soulève plein d'enthousiasme en s'écriant : "trop cool, une PlayStation !". Une critique à peine voilée d'une époque aux écrans trop omniprésents. 

Dans son album aux éditions Fluide glacial apparaît aussi un maître du genre : Maëster, l'auteur de la série "Soeur Thérèse". Maëster a dessiné des commentaires en note de bas de page dans l'album de L'Abbé. Un beau pont entre les générations de Fluide glacial. "Maëster, j'étais gamin quand je découvrais ça. Maintenant, c'est mon parrain. Donc je le tutoie parfois" s'amuse L'Abbé, dont les punchlines ressemblent à des bulles de BD. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.