"Falcon et le Soldat de l'Hiver" : un nouveau Captain America riche en symboles pour la nouvelle ère Marvel

La mini-série de Disney Plus s'est achevée avec un événement attendu : on connaît désormais le successeur de Steve Rogers dans le costume du héros à la bannière étoilée. Sans forcément séduire, les six épisodes ont posé de nouvelles pierres dans la construction de la phase 4 du MCU, alors qu'un "Captain America 4" est en préparation.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Un film "Captain America 4" est en préparation, centré sur le personnage joué par Anthony Mackie. (DISNEY)

Après WandaVision, Marvel Studios a terminé la diffusion de sa deuxième série sur la plateforme de streaming de Disney : Falcon et le Soldat de l'Hiver s'est achevée avec l'avènement d'un nouveau Captain America, le héros au bouclier en vibranium (quasi) indestructible. Six épisodes qui, malgré un rythme et une narration plutôt inégaux, ont eu le mérite de poser les bases de la suite des événements : la phase 4 du Marvel Cinematic Universe, qui suit directement l'intrigue du film Avengers Endgame, dévoile peu à peu ses protagonistes. 

Attention, cet article dévoile des éléments de l'intrigue de la série.

L'épisode 6 a donc mis fin au semblant de suspense qui planait depuis la retraite de Steve Rogers : Sam Wilson, d'abord gêné à l'idée de prendre la succession de son ami, est bel et bien devenu le nouveau Captain America, dans un final marqué par son discours fédérateur aux dirigeants du Conseil mondial de rapatriement : "Vous n’êtes pas là pour prendre des décisions faciles. Je suis un homme noir qui porte le costume de Captain America. Quand je le mets, je sais que des millions de gens vont me haïr. Mais je ne peux rien y faire et je suis toujours là. Je n’ai pas de super sérum, les cheveux blonds ou les yeux bleus. Le seul pouvoir que j’ai, c’est de croire que nous pouvons faire mieux. Vous avez autant de pouvoir qu’un Dieu devenu fou ou une adolescente perdue et vous devez vous demander comment l’utiliser."

Message politique et nouveau symbole

Soulevant clairement la question raciale et les divisions communautaires, le nouveau "Cap" devient le symbole d'une population déboussolée par le retour de la moitié de ses habitants, qui avaient disparu lors du claquement de doigt de Thanos cinq ans auparavant. Un message qui résonne avec l'actualité, une semaine après la condamnation du policier reconnu coupable du meurtre de George Floyd. "Il y a un caractère très politique dans cette série, qui fait forcément écho au mouvement "Black lives matter", analyse Robin Nègre, directeur éditorial du site Chronique Disney. Lorsque Steve Rogers confie le bouclier à Sam à la fin d'Avengers 4, on ne pense pas directement au symbole que représente le fait qu'un homme noir reprenne le flambeau."

Sam Wilson (Anthony Mackie) et le soldat de l'hiver/Bucky Barnes (Sebastian Stan)  (CHUCK ZLOTNICK)

Selon ce spécialiste de l'univers Marvel, la mini-série permet avant tout d'offrir une totale légitimité au personnage de Sam en tant que nouveau Captain America. "Les six épisodes lui offrent la chance de s'émanciper et de se décoller l'étiquette de second rôle qu'il avait jusqu'à présent. La série se focalise peu à peu sur lui au détriment du personnage de Bucky", poursuit-il.

Un "Captain America 4" en préparation

Dans la foulée du dénouement, le site américain Deadline a annoncé qu'un film Captain America 4, centré sur le personnage interprété par Anthony Mackie, était en préparation. Il devrait logiquement suivre les événements de cette parenthèse Falcon et le Soldat de l'Hiver, rebaptisée Captain America et le Soldat de l'Hiver dans le générique final. "Cette série n'aura pas d'impact majeur sur le MCU, car le changement de costume de Sam Wilson était introduit dès la fin d'Avengers Endgame. Sur cet aspect-là, ceux qui n'auront pas vu la série ne seront pas perdus à la sortie de Captain America 4", assure Robin Nègre.   

Ces six petites heures d'action et d'explication, à la narration beaucoup plus traditionnelle et dans les codes Marvel que la série WandaVision, auront toutefois eu le mérite d'introduire ou de faire revenir des personnages que l'on devrait retrouver prochainement dans les films de la phase 4 du MCU. Comme Sharon Carter alias Power Broker, John Walker, éphémère Captain America devenu US Agent ou encore la Comtesse Valentina De Fontaine : "Valentina doit apparaître dans Black Widow (prévu pour une sortie au cinéma en juillet 2021 en France), elle pourrait être la nouvelle Madame Hydra et recruter sa propre armée, avec des super vilains, comme US Agent. Quant à Sharon, le mystère demeure : est-elle une espionne, veut-elle se venger du gouvernement ou bien est-elle un Skrull ?", s'interroge Robin Nègre. 

Des antagonistes des futurs films Marvel pourraient donc bien avoir fait leur première apparition dans Falcon et le Soldat de l'Hiver, qui devait à l'origine être la première série diffusée par Marvel Studios, avant WandaVision. Mais le Covid-19 est passé par là et a perturbé le calendrier des sorties, qui s'annonce bien chargé pour les mois à venir. Prochaine étape : Loki, la série centrée sur le frère malicieux de Thor, qui sera diffusée à partir du vendredi 11 juin sur Disney+. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Comics

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.