Une fresque géante du duo espagnol PichiAvo dévoilée au Quartier Latin

Commandée par la société de street-art Quai 36, l'oeuvre éphémère illustrant Poséidon aux côtés d'une nymphe habillera les murs du boulevard Saint-Michel durant six mois.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Fresque représentant Poséidon aux côtés d'une Néréïde, peinte par le duo d'artistes de rue espagnol PichiAvo sur un mur du boulevard Saint-Michel à Paris.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

En plein Quartier Latin à Paris, les figures de Poséidon et d'une Néréïde surgissent d'un entrelac de graffitis colorés : PichiAvo, duo espagnol de l'art urbain, a dévoilé vendredi 19 mars une fresque géante évoquant l'Antiquité grecque.

Réalisée sur la façade de l'ancienne librairie Boulinier, boulevard Saint-Michel, cette oeuvre, commandée aux deux artistes par Quai 36, société spécialisée dans la promotion de l'art dans l'espace public, s'étend sur 23 mètres sur 7 m (160 m2).

Achevée au bout de douze jours au spray et à la peinture acrylique sous l'oeil des passants, cette oeuvre éphémère devrait rester visible six mois. Le thème de Poséidon, divinité des flots, fait référence aux fleuves, et à la Seine qui coule tout près.

Fusion des genres

Duo formé en 2007, Juan Antonio Sánchez (Pichi) et Álvaro Hernández (Avo) alternent hyperréalisme et étrangeté, mêlant graffitis sauvages, références urbaines et classicisme, qu'il s'agisse de peindre sur le Houston Bowery Wall de New York ou de participer à une sculpture géante à Valence (Espagne). Le duo s'intéresse davantage au dialogue entre courants artistiques qu'à la critique sociale à la différence de street artists comme Banksy.

Antonio Sanchez Santos alias Pichi et Alvaro Hernandez Santaeulalia alias Avo, duo d'artistes de rue espagnol PichiAvo, posent devant leur œuvre peinte sur un mur du boulevard Saint-Michel à Paris. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Pichi et Avo sont particulièrement connus aux Etats-Unis et au Royaume-Uni : "nous travaillons presque toujours hors d'Espagne", a expliqué Pichi, soulignant que souvent les artistes sont plus appréciés quand ils viennent d'ailleurs. "Comme quand Le Greco est venu en Espagne !", a observé Avo.

La fresque accompagne la période de travaux pour la mise en conformité du local de l'ancienne librairie Boulinier. Quai 36 a obtenu le concours de Groupama pour cette opération. En septembre 2020, elle avait lancé un vaste projet dans la ville de Versailles : dix artistes avaient réalisé dix fresques monumentales, créant un véritable musée à ciel ouvert.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.