Le street artiste Jan Vormann répare la façade du palais de justice de Rouen avec des Lego

L'artiste franco-allemand Jan Vormann, connu pour ses réparations de monuments en Lego, s'est attaqué cette fois-ci aux murs du palais de justice de Rouen. Des oeuvres éphémères présentées dans la cadre du festival de street art "Rouen impressionée".

L\'artiste Jan Vormann répare la façade du palais de justice de Rouen avec des Lego
L'artiste Jan Vormann répare la façade du palais de justice de Rouen avec des Lego (D. Meunier / France Télévisions)

C'est la grande spécialité de Jan Vormann : panser les plaies des monuments avec des Lego. L'artiste franco-allemand a ainsi dissimulé les cicatrices de 150 sites à travers le monde. Ce projet artistique pour le moins original s'appelle Dispatchwork. Sa dernière intervention, presque chirurgicale, a été réalisée sur la façade du palais de justice Rouen dans le cadre du festival Rouen Impressionnée.

Réveiller le patrimoine

L'idée de Jan Vormann est de réveiller le patrimoine et ainsi d'inciter les passants à poser une regard neuf sur ce monument. "Il y a des gens qui passent ici tous les jours et qui ne voient même plus les trous. Il y a vraiment une mission un peu pédagogique pour créer ensuite un débat." Cette mise en valeur des traces du passé a fortement intéressé Olivier Landes, le commissaire du festival Rouen Impressionnée : "Pas mal de gens ne connaissent pas l'histoire de 1944 et c'est l'occasion de leur en parler. L'art est là pour réactiver ce patrimoine et son histoire."

Pourtant lors de l'annonce de ce projet artistique dans la presse locale, les réseaux sociaux s'étaient enflammés. Certains internautes avaient été choqués que l'on touche ainsi au patrimoine de la ville et que l'on cache ces traces d'obus. Mais le conflit avait été vite désamorcé puisqu'il s'agit d'une oeuvre éphémère. Les Lego sont seulement posés. Ils ne laissent donc aucune trace sur les monuments. 

L\'artiste Jan Vormann comble les trous du palais de justice de Rouen avec des Lego
L'artiste Jan Vormann comble les trous du palais de justice de Rouen avec des Lego (France Télévisions / France 3 Normandie)

Un projet participatif

Les Lego utilisés pour réaliser ces oeuvres ont été offerts par des habitants après un appel aux dons. Les petites briques multicolores ont été collectées dans différents endroits de la ville. Il faut dire que ce projet artistique est participatif. Jan Vormann invite en effet les passants à mettre leur pierre à l'édifice en réalisant eux-mêmes des oeuvres dans les traces d'obus. 

Cette création éphémère ne restera visible que quelques jours seulement. Mais Jan Vormann va continuer à réparer les villes avec ces briques colorées, comme il le fait depuis de nombreuses années aux quatre coins du monde. 

Le 园 - on display at Galerie Liusa Wang until April 26. A Wonderland with hidden treasures. #Le园 #wonderland #modular #lego #soapbubbles #janvormann #dispatchwork #galerieliusawang

Publiée par Jan Vormann sur Samedi 17 mars 2018