Le festival Art Rock, 37 ans d'histoire et de légendes se racontent dans un beau livre

Chaque printemps depuis 1983, le centre-ville de Saint-Brieuc se transforme en scène ouverte à la musique et à toutes les formes d'arts : Miles Davis, Blur, Sonic Youth, Henri Salvador, Miossec, Public Enemy et bien d'autres sont passés par le festival Art Rock, qui présente son histoire dans un beau livre paru récemment.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le légendaire Alice Cooper sur la scène d'Art Rock en 2014, à Saint-Brieuc. (FRANCOIS DESTOC / MAXPPP)

En Bretagne, le festival est une affaire sérieuse. Il y a les pionnières Trans Musicales, l'extatique Panoramas, les immenses Vieilles Charrues... Et depuis 1983, l'étonnant Art Rock. Festival de toutes les musiques, de la Mano Negra à Maceo Parker, adepte d'horizons et de découvertes, c'est aussi un événement artistique depuis 37 ans : Philippe Decouflé, Andy Warhol, la compagnie Royal De Luxe, les arts visuels, numériques, la danse...

Cela valait bien 400 pages d'un beau livre, Art Rock de 1983 à nos jours, investi par 90 photographes, paru aux Éditions de Juillet. Cela fait quatre ans que les équipes travaillent dessus et Alice Boinet, la programmatrice artistique, y tenait beaucoup : "La crise du Covid arrivant, c'était le moment de s'intéresser à l'histoire du festival, mais plus largement à celle de la culture en France."

"Moi, j'aime quand Olivier Assayas a une carte blanche, invite Sonic Youth, et qu'ils vont tous ensemble à une exposition d'arts numériques."

Alice Boinet, programmatrice d'Art Rock

Art Rock, c'est aussi une belle histoire de famille. Avant Alice, il y a eu Jean-Michel Boinet et Marie Lostys, deux parents fous de rock qui ont donné élan et souffle à un festival aujourd'hui reconnu. Entre The Boosters en 1983, et Angèle l'année dernière, presque 40 ans de live. "Dès le début on a reçu de grosses pointures internationales, explique Alice Boinet, Miles Davis, The Sugarcubes le premier groupe de Björk, Blur au tout début, avec des photos dans ce livre d'un Damon Albarn tout jeune."

Et si le rock se dévore parfois sur papier glacé, Art Rock, le festival, se vivra encore debout au printemps, faisant finalement de 2020 une pause lecture pour un événement bien vivant.

Le festival Art Rock se vit aussi en photos | La chronique de Yann Bertrand
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.