Cet article date de plus d'un an.

A Rouen, le graffeur InkOj peint des carreaux de ciments sur les trottoirs à la manière des maisons de nos grands-mères

Depuis le mois de janvier, le street artiste rouennais a créé une dizaine d'oeuvres d'art devant les immeubles du quartier Saint Marc. Chaque matin révèle de nouveaux tapis de carreaux de ciment à la fois beaux et complexes.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le graffeur Injko peint des tapis graphiques dans les rues de Rouen (France 3 Normandie)

Muni de sa bombe et de ses pochoirs, le graffeur Nicolas SoulabaÏ alias InkOj égaye les trottoirs de Rouen d'une manière très personnelle. Floraux, géométriques, à motifs simples ou complexes ses dessins reproduisent des carreaux de ciments qui tapissent les entrées d'immeubles. 

Portrait graffeur Inkoj

Un procédé complexe

Sous les doigts d'InkOj, le bitume prend des allures de tapis graphiques. Une opération complexe qui demande plusieurs heures de préparation en amont. Repérage des halls d'immeubles, photographies des motifs, découpage des pochoirs, choix des couleurs, c'est à la tombée de la nuit que le graffeur fait naître ses oeuvres. "Le but c’est de trouver les portes qui ne sont pas bien fermées ou quelqu'un qui rentre dans un immeuble", nous révèle-t-il

InkOj dans son atelier (France  Normandie)

Une floraison de carreaux de ciments 

Depuis le début de l'année, InkOj a déjà peint onze tapis dans les rues de Rouen.Toujours à l'affut de motifs colorés, il a repéré une dizaine de halls dans le secteur de la place du Vieux-Marché. Le street-artiste voue une véritable fascination pour ces carrelages des maisons anciennes. Il les qualifie même de trésors architecturaux et graphiques.

Les oeuvres d'InkOj tapissent les trottoirs de Rouen (France 3 Normandie)

Le bitume n’a aucun charme, j’interviens pour le rendre charmant

InkOj

Graffeur

Faire sortir les éléments d'intérieur vers l'extérieur, cette oeuvre originale a immédiatement séduit les passants qui n'hésitent pas à complimenter InkOj. "Le voir devant chez soi c'est, c'est plus qu'un beau cadeau", assure un habitant d'un immeuble. 

Carreau de ciment par InkOj (France  Normandie)

Le carreleur des trottoirs a même obtenu la bénédiction de la mairie, "ils m'ont donné l'autorisation de continuer en me disant, faîtes-vous plaisir!", rapporte l'artiste. Son travail est à découvrir dans les rues de Rouen et sur son compte Instagram.

Voir cette publication sur Instagram

Pansement graphique sur une cicatrice de trottoir ! - @artenville #fresque #art #arturbain #peinture #acrylique #geometrique #pochoir #trottoir #carreauxdeciment #tiler #fresco #urbanart #streetart #floorart #painting #spraypaint #geometric #stencil #sidewalk #cementtiles #streetartrouen #rouen #rouensaintmarc #lestrottoirs #lestrottoirsderouen #inkoj

Une publication partagée par inkOj (@inkoj) le

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Street Art

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.