À Montauban, le festival Mister Freeze met à l'honneur le street art des femmes

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Mister Freeze street art des femmes
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture

Les graffeurs du festival Mister Freeze s'exposent jusqu'au 7 novembre 2021 à Montauban. De l'art urbain grand format qui réunit les œuvres d'une vingtaine d'artistes féminines dans un hangar de 800 m².

Le festival Mister Freeze anime Montauban aux couleurs du street art du 9 octobre au 7 novembre 2021. Au programme, des rencontres, des ateliers et un focus particulier sur la création féminine. 

Une palette de 20 créatrices

Longtemps réservé aux hommes, le street art est aujourd'hui le terrain de jeu des femmes. En témoigne la nouvelle édition de Mister Freeze qui met à l'honneur vingt créatrices de toutes la France. Depuis quelques jours, elles ont investi le Hall 82 et donnent leur vision du monde en grand format. 

On croise par exemple la plasticienne toulousaine, Aldie, perchée sur un échafaudage. Sous ses rouleaux naît peu à peu une fresque monumentale en noir et blanc. "Le milieu du street art est très masculin mais ça n'empêche pas qu'il y a beaucoup d'artistes filles. On fait peut-être moins de bruit, on est moins médiatisées et on préfère rester dans l'anonymat", souligne-t-elle. 

Oeuvre de la street artiste Aldie pour le festival Mister Freeze de Montauban (France 3 Occitanie)

À l'extérieur du hangar, Kaldéa aussi est grimpée sur un chariot élévateur. Armée de ses bombes de peinture rose, la jeune graffeuse parisienne peaufine le visage de son personnage féminin. "Ça va être une femme chat tout en rose et si j'ai le temps, j'ajouterais des petits éléments un peu rigolos comme des arêtes de poisson", révèle-t-elle. 

La street artiste Kaldea en pleine création pour le festival Mister Freeze (France 3 Occitanie)

Mélange des genres et des techniques

Sculptures, dessins, pochoirs ou peinture à la bombe, les 800 mètres carrés du hangar abritent tous les genres et font la part belle à toutes les techniques du street art. Une volonté des organisateurs qui souhaitent présenter au public la diversité des styles de l'art urbain. "On va se retrouver avec des filles qui font du lettrage assumé graffiti des années 70, très orienté États-Unis mais aussi du figuratif et de l'abstraction", explique Cédric Lascours, président de l'association Mister Freeze. 

En intégrant cet espace intitulé "Ladies", le festival Mister Freeze souhaite aussi s'engager de manière colorée dans Octobre Rose, la campagne nationale de sensibilisation de dépistage du cancer du sein. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.