Cet article date de plus d'un an.

Un sculpteur termine un bas-relief dans une falaise plus de 30 ans après l'avoir commencé

Daniel Monnier termine son oeuvre débutée à Bouzié dans le Lot dans les années 80. Un bas-relief à même la falaise, très apprécié des promeneurs. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un bas relief sculpté par Daniel Monnier, "Le Lot", sculpture réalisée dans la paroi d'une falaise  (LENAIN HERV? / HEMIS.FR)

Chaque été, environ 1000 personnes passent quotidiennement devant l'oeuvre de Daniel Monnier. Un bas-relief réalisé sur le chemin de halage qui relie Bouziès à Saint-Cirq Lapopie dans le Lot. Une fresque débutée en 1985 et qui nécessita 4 ans de travail. A L'époque, l'artiste avait obtenu des autorisations spécifiques pour travailler sur cette roche. Il a toujours eu en tête de terminer son oeuvre avec un écran-miroir dans lequel se refléterait le Lot. Mais après 4 ans passés sur place, il n'avait plus les moyens financiers ni les autorisations pour prolonger l'expérience.

Un sculpteur termine un bas-relief dans une falaise 30 ans après l'avoir commencé

30 ans d'attente et de réflexion

Mais Daniel Monnier n'est pas homme à abandonner une idée quand elle lui parait judicieuse. Il a patiemment attendu 30 ans... et d'innombrables discussions, réunions, demandes d'autorisations, d'études de la législation avant de pouvoir de nouveau intervenir sur cet espace naturel, dont il n'est pas le propriétaire, et c'est de là que venaient une partie des problèmes. Mais l'enthousiasme ne l'a pas quitté et il est persuadé que cet écran-miroir est la touche finale et majestueuse qui donnera un éclat unique à ce bas-relief. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.