Le musée Rodin est le seul musée national autorisé à reproduire des œuvres pour les vendre : un apport financier bienvenu

Comment gérer au mieux le patrimoine culturel ? Certains musées vivent grâce aux aides de L’État, du mécénat et aussi de l'autofinancement. C'est le cas pour le musée Rodin à Paris. 

France 2

C'est un atelier où l'on fait renaitre la magie de Rodin. 100 ans après la mort de l'artiste, on reproduit des sculptures qui seront considérées comme authentiques. Il faut trois mois de travail pour fondre une statue de bronze minutieusement identique à un modèle en plâtre. Le musée Rodin est le seul musée national autorisé à reproduire des pièces exposées pour les vendre.

Une reprise en douceur

Cette reproduction apporte une manne financière bienvenue après quatre mois de fermeture et alors que les allées du musée sont bien vides. "Nous espérions 20%, nous sommes à 25%, donc je suis contente, même si les touristes étrangers ne sont pas là. Il faudra probablement deux ans pour que la situation revienne à la normale", explique Catherine Chevillot, la directrice du musée. Les ventes d’œuvres authentiques représentent trois millions d'euros par an pour le musée, un quart de son budget.


Le JT
Les autres sujets du JT
\"La Valse\", sculpture en bronze de Camille Claudel, prise en photo le 28 septembre 2016.
"La Valse", sculpture en bronze de Camille Claudel, prise en photo le 28 septembre 2016. (LEEMAGE / AFP)