Nuit blanche : des boutures lumineuses pour un message de solidarité

À l'occasion de la Nuit blanche 2013, programmée samedi soir à Paris, l'église Saint-Merry, au coeur de la capitale, expose l'oeuvre originale de la photographe et plasticienne Pascale Peyret, réalisée avec les bénévoles de la paroisse. Une initiative parmi de nombreuses autres à découvrir dans la nuit de samedi à dimanche.

\"Anamorphose\", de Pascale Peyret, à découvrir lors de la Nuit Blanche 2013 à l\'église Saint-Merry (ou Saint-Merri), à Paris.
"Anamorphose", de Pascale Peyret, à découvrir lors de la Nuit Blanche 2013 à l'église Saint-Merry (ou Saint-Merri), à Paris. (Pascale Peyret)
L'oeuvre de Pascale Peyret s'appelle "Anamorphose". Des boutures ont été placées dans des poches de perfusion, puis suspendues en grappes à travers la nef de l'église Saint-Merry, afin de participer à une sculpture mobile et lumineuse. Les boutures ont été réalisées par des gens de passage à l'église ainsi que des bénévoles, notamment issus d'une association qui aide les sans-abri, "Aux captifs, la libération".
Ce n'est pas un hasard si la plante choisie est la tradescantia, plus connue sous le nom de "misère". Un choix symbolique pour un pied de nez à la crise et un message de solidarité, justement "pour repousser la misère", souligne Pascale Peyret dqns "La Croix" de vendredi. Cette même plante est considérée comme un porte-bonheur pour les hispaniques qui l'appellent "amor de hombre" (amour de l'homme), selon elle.

> Pascale Peyret a lancé une collecte en ligne pour l'association "Aux captifs, la libération".
Centre pastoral Halles Beaubourg - Eglise Saint-Merri (ou Saint-Merry)
76, rue de la Verrerie, Paris 4e

Lancée en 2002, la Nuit Blanche 2013 propose à nouveau des dizaines de manifestations à travers la capitale, parmi lesquelles un feu d'artifice à minuit sur la Seine, au niveau du musée d'Orsay, par l'artiste chinois Cai Guo-Qiang, ou encore une oeuvre musicale de Stockhausen (1928-2007) pour quatre violonistes... en hélicoptère.
> Tout le programme sur le site de la Nuit Blanche.