L’artiste verrier Xavier Le Normand offre un écrin à ses œuvres dans l’historique Cour du Temple de Limoges

Publié
Article rédigé par
France Télévisions

Reconnu et exposé partout dans le monde, l’artiste verrier Xavier Le Normand, récompensé du Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main en 2009, installe ses œuvres à Limoges, dans une toute nouvelle galerie. Ouverture prévue en janvier 2022.

Il puise son inspiration dans ses nombreux voyages. Depuis des années, Xavier Le Normand visite les ateliers des maîtres verriers du monde entier, toujours en quête de nouvelles idées, de nouvelles techniques. Des œuvres où la matière brute rencontre la finesse : "J’ai découvert ça au Japon, dans des petits bols très raffinés, avec des formes très brutes et très libres en même temps. J’ai vu ça aussi en Birmanie, ou à Istanbul", raconte celui qui a été formé au Centre européen de recherche et de formation aux arts verriers (Cerfav) en Lorraine, et devenu depuis une référence majeure de la création verrière contemporaine.

Dans quelques semaines, Xavier Le Normand exposera ses œuvres dans une toute nouvelle galerie en cours d’installation dans un lieu historique de Limoges : la Cour du Temple. C’est ici qu’une équipe de France 3 l’a rencontré avec la cocréatrice du lieu, l’agent d’artistes Julia Bordes. A noter que d’autres artistes seront également invités à exposer ici.

Chaud et froid

Xavier Le Normand se démarque avec ses œuvres où il combine le travail du verre à chaud et celui de la sculpture à froid, expérimentant de nouveaux procédés et de nouvelles textures : "On travaille dans l’urgence avec le feu, c’est très intense, on est dans une intensité particulière. Et ensuite, j’intègre toujours le travail à froid où je vais intervenir avec des meules diamantées, où je vais polir, usiner le verre, le texturer. Et là, c’est un travail qui prend beaucoup plus de temps, qui est beaucoup plus lent. Je peux passer une semaine sur une pièce parfois".

Un univers et un savoir-faire qui lui ont valu d’être lauréat en 2009 du prestigieux Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main dans la catégorie Talents d’exception. Ce prix récompense un artisan d’art pour la réalisation d’une œuvre résultant d’une parfaite maîtrise des techniques et savoir-faire d’un métier d’art. Celle-ci doit révéler un caractère innovant et contribuer à l’évolution de ce savoir-faire, peut-on lire sur le site de la Fondation Bettencourt Shueller.  

Oeuvre de Xavier Le Normand. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.