Jimmix, le sculpteur du Hellfest, relooke les arbres d'un château en Anjou

Jimmix, le sculpteur du Hellfest, a reçu pour mission de donner une deuxième vie à certains arbres d'un château en Anjou. Le propriétaire a eu un coup de coeur pour sa démarche artistique.

Uns sculpture de Jimmix dans le parc du cha^teau de la Montchevalleraie
Uns sculpture de Jimmix dans le parc du cha^teau de la Montchevalleraie (G. Rihet /France Télévisions)

Les habitués du Hellfest connaissent ses oeuvres qui accueillent les festivaliers à Clisson. Jimmix s'est éloigné pour un temps de la fureur heavy metal pour le calme du château de la Montchevalleraie à Segré-en-Anjou-Bleu. Le propriétaire lui a demandé de donner une seconde vie à des acacias malades plutôt que de devoir les abattre.

Un coup de coeur

Tout est parti d'un coup de coeur. Il y a un an, Christian Boulmant Nomballais
propriétaire du château de la Montchevalleraie a acquis une sculpture de Jimmix qu'il a installée dans la cour du château. Il le reconnaît c'est Jimmix qui lui a fait découvrir l'art moderne : "Avant j'étais un peu fermé quand même, pensant que c'était facile à faire. Quand j'ai vu son travail très précis... Il faut le penser tout ça."

L'exemple de Versailles

Alors Christian Boulmant Nomballais a donné carte blanche à Jimmix pour revisiter des arbres de sa propriété avec pour philosophie "Il faut vivre avec son temps ... A Versailles il y a bien des choses modernes"; allusion aux installations de Koons, de Bernar Venet ou de Joana Vasconcelos pour ne citer qu'eux.

Si Louis XIV avait connu le PVC, l'électricité, je pense que Versailles serait électrifié et aurait des fenêtres PVC.Christian Boulmant NomballaisPropriétaire du château

Visites du château tous les dimanches après-midi de mai à septembre