A Strasbourg, une artiste expose des moulages de sexes masculins et féminins pour briser les codes sur le genre

Avant une exposition à Paris en septembre, l'artiste Solène Dumas présente son travail sur la question des genres à Strasbourg. 

Un moulage de sexe féminin réalisé par l\'artiste Solène Dumas pour l\'exposition \"Singulièr.e\" à Strasbourg
Un moulage de sexe féminin réalisé par l'artiste Solène Dumas pour l'exposition "Singulièr.e" à Strasbourg (Solène Dumas/ France 3 Alsace : J. Meyer)

Attention, Singulier.e n'est pas une exposition sur la sexualité et encore moins sur la pornographie. L'artiste Ségolène Dumas présente des moulages de pénis et de vagins de toutes sortes, formes et tailles dans un écrin de fourrure. Une démarche artistique qui bouscule les codes pour servir un sujet fort, celui du genre et de l'acceptation de la différence. L'exposition est présentée à la galerie l'Oiseau rare à Strasbourg jusqu'au 25 janvier 2020. 

Transgenre et intersexe

Une vingtaine d'oeuvres est présentée. Ses modèles, Solène Dumas les a trouvés dans les livres de médecine et auprès de personnes volontaires. Le but de ce travail :  briser le mythe d'un sexe normal. Comme pour toutes les autres parties de notre corps, les sexes sont tous très différents. Au-delà de l'esthétique, l'artiste veut surtout ouvrir le débat de la quête d'identité.

Certains moulages sont un mélange de sexe féminin et masculin, pour donner la parole et surtout écouter les personnes transgenres et intersexes, trop souvent encore mises à part. "Je veux questionner les personnes et leur faire prendre conscience qu'il y a une diversité, une singularité dans les êtres et qu'il ne faut pas s'arrêter à ces cases" explique Solène Dumas. "C'est une ouverture, c'est un respect envers ces personnes qui sont en souffrance. Vu que ces cases ne leur correspondent pas, on leur dit qu'ils sont anormaux"

Une exposition à Paris

L'aventure ne va pas s'arrêter en Alsace pour Solène Dumas. Elle est à la recherche de nouveaux modèles pour créer d'autres oeuvres sur le même thème. Une exposition de plus grande envergure est prévue au 59 Rivoli à Paris au mois de septembre. 

Singulier.e, jusqu'au 25 janvier 2020 - L'Oiseau rare - 23 quai des Bateliers, 67 000 Strasbourg - Ouvert du mardi au jeudi de 10h à 13h et de 14h à 19h et les vendredis et samedis de 10h à 19h