Le Louvre-Lens souffle ses dix bougies avec l'exposition "Les mineurs de Robert Doisneau"

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture

Pour son dixième anniversaire, le musée "Louvre-Lens" rend un bel hommage à la vie dans le bassin minier avec "Les mineurs de Robert Doisneau". Cette série d'une trentaine de clichés en noir et blanc signés du grand photographe humaniste est exposée jusqu'au 4 juillet.

Dans cette série de clichés signés Robert Doisneau, pas de baiser fougueux devant l'Hôtel de ville à Paris mais des hommes et des femmes à l'ouvrage dans les entrailles de la terre. Le grand photographe a posé son regard humaniste en 1945 et 1963 dans le bassin minier de Lens. Il s'est alors introduit clandestinement dans les mines pour tirer le portrait de tous ces hommes et ces femmes à l'ouvrage dans les entrailles de la terre. Une trentaine de ces portraits sont aujourd'hui dévoilés dans une exposition qui vient célébrer les dix ans du musée du Louvre-Lens.

Un regard humaniste 

Beaucoup l'ignorent mais si Paris et sa banlieue sont ses terrains de prédilection, Robert Doisneau s'est aussi déplacé sur tout le territoire pour réaliser ses reportages. Celui qu'il a fait dans le bassin minier, un monde ignoré et peu médiatisé à l'époque, a d'ailleurs été publié dans la presse. Aujourd'hui, les photos de Doisneau documentent avec précision le monde du travail, sa dureté mais aussi les loisirs de ces gueules noires avec toujours ce regard humaniste, bienveillant, parfois même complice. Doisneau aimait prendre son temps pour faire poser fièrement ces mineurs de fond, casque à la main, devant son objectif.

On voit bien représenter leurs outils de travail, la lampe de mineur va ponctuer toute l'exposition un peu comme un refrain

Florence Borel

Chargée de projet de médiation

C'est donc bien naturellement que le Louvre-Lens, bâti sur un carreau de mine, accueille pour fêter son dixième anniversaire cette époustouflante série de clichés noir et blanc avec le supplément d'âme de Doisneau. L'exposition Les mineurs de Doisneau a vu le jour grâce à la participation de l’Association des communes minières, basée à Liévin.

C'est elle qui a fait venir au Louvre-Lens les clichés de Doisneau, figure emblématique du courant humaniste et photographe de renommé mondiale. Ces photos témoignent d'une époque pas si lointaine, quand le bassin minier jouait un rôle important dans l'économie française.

"Les mineurs de Robert Doisneau", une exposition à découvrir au Louvre-Lens du 19 février au 4 juillet. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.