Des clichés inédits de Robert Doisneau exposés en Normandie

L’exposition s’appelle "Culottes courtes et doigts pleins d’encre". Présentée depuis quelques années un peu partout en France, elle fait cet été une halte dans la Manche, à Bricqueville-sur-Mer. A cette occasion, elle est exceptionnellement accompagnée de photographies inédites de Robert Doisneau.

Clichés inédits de Robert Doisneau issus des archives d\'un couple d\'amis du photographe  
Clichés inédits de Robert Doisneau issus des archives d'un couple d'amis du photographe   (Robert Doisneau)

Une exposition de Robert Doisneau est toujours un événement. Mais cette fois-ci, Culottes courtes et doigts pleins d’encre, proposée depuis plusieurs années par l’Atelier Robert Doisneau, sort des sentiers battus pour son passage à Briqueville-sur-Mer. Les trente photographies argentiques et originales dédiées à l’école et à l’enfance sont enrichies d’une collection privée, celle d’un couple d’amis du photographe.

Des archives privées exceptionnelles 

Angela et Gilbert Guarrigues ont côtoyé Robert Doisneau pendant près de 30 ans. Angela l'a connu à l’agence de presse Rapho. C’était son assistante. Une relation professionnelle qui s’est transformée en amitié. Le couple Garrigues partageait notamment ses vacances avec le photographe et son épouse, dans le Lot, où ils allaient pêcher la truite. Au cours de cette longue complicité, Gilbert Garrigues a récupéré de nombreuses photos de Robert Doisneau destinées… à la poubelle !

Il me disait toujours « un jour,  je vais crouler sous le poids de mes négatifs ». Donc, il en éliminait un peu de temps en temps. Moi, ceux qui me plaisaient, je les conservais pour les encadrer.Gilbert Garrigues

Angela et Gilbert Garrigues 
Angela et Gilbert Garrigues  (JEAN-YVES DESFOUX / ATELIERS LES 4 ROUTES)

Les écoliers : l'un des thèmes privilégiés de Robert Doisneau 

Ces planches-contacts, ces épreuves, viennent donc compléter l’exposition Culottes courtes et doigts pleins d’encre. On peut aussi découvrir les cartes de vœux que le photographe envoyait à ses amis. Des cartes conçues à partir de ses propres clichés. Ces précieuses archives du couple côtoient celles, célébrissimes, sur le thème des écoliers parisiens, dans la rue ou dans la classe.

Les photos sont très vivantes. Elles n’ont pas vieilli. On pourrait prendre une photo d’une école d’aujourd’hui ça serait la même chose. Les enfants jouent toujours avec les mêmes objets. Ils s’inventent des jeux. C’est ça qui intéresse les gens.   Gilles le Gendre, président du comité des fêtes de Bricqueville-sur-Mer

L'exposition Culottes courtes et doigts pleins d’encre est à voir à Bricqueville-sur-Mer (Manche), jusqu’au 30 juillet de 13h30 à 19h30 (salle Gérard Olive). Entrée gratuite.