Cet article date de plus de deux ans.

Rétrospective Hervé Di Rosa au Touquet : 40 ans d'Art modeste en 50 œuvres

Le musée du Touquet-Paris-Plage propose jusqu’en mai 2019 une grande rétrospective consacrée à l’artiste sétois Hervé Di Rosa, initiateur du mouvement de la figuration libre et inventeur du concept de l’Art Modeste. L’exposition revient sur quarante années de création retraçant la démarche artistique de ce peintre aux multiples facettes et à l'univers singulier.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
50 oeuvres d'Hervé Di Rosa retraçant 40 ans de création de l'inventeur de l'Art Modeste sont exposées jusqu'au printemps 2019 au musée du Touquet-Paris-Plage
 (Culturebox - capture d'écran)
1978-2018. Quarante ans qu’Hervé Di Rosa bouscule le paysage artistique avec son univers décalé, ses personnages extraordinaires aux traits caricaturaux et ses œuvres aux couleurs éclatantes. Cinquante peintures sont présentées au Touquet, des dyptiques sur carton de ses débuts aux grands formats, en passant par une sélection d’œuvres autour de ses séries, les "Deux vagabonds", les "Renés", ou encore de son célèbre cycle "Autour du Monde" débuté en 93.

Reportage : C. Sala / G. Hayaert / F. Defrance

Figuration libre et Art modeste

Hervé di Rosa est un des emblèmes de la Figuration libre. Ce mouvement pictural, initié avec son ami Robert Combas dans les années 80, trouve ses influences aussi bien dans la bande-dessinée, les comics, le rock et l'illustration que chez les publicitaires naïfs africains, Miro, Picasso ou dans l'art brut de Dubuffet, tout en dénonçant avec humour et une certaine dose de provocation, les travers de la société. En France, outre Di Rosa et Combas, Rémi Blanchard, François Boisrond et Louis Jammes sont les figures de proue du mouvement qui trouvent en Basquiat et Keith Haring leurs alter egos américains. Hervé di Rosa a fondé en 2000 le Musée International des Arts Modestes (MIAM) à Sète.

 (DR)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arts-Expos

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.