Vivian Maier à l'Ancien Evêché de Grenoble : le regard de la nounou-photographe sur les enfants

A Grenoble, le musée de l'Ancien Evêché propose un choix de photographies de Vivian Maier, photographe amateur de rue américaine de premier plan. Le choix porte notamment sur les clichés représentant l'enfance.

L\'une des photos de l\'exposition Vivian Maïer filmée à Grenoble (Détail)
L'une des photos de l'exposition Vivian Maïer filmée à Grenoble (Détail) (A. Massait-Salamanca France 3 Alpes)

L'américaine Vivian Maier, inconnue de son vivant, est aujourd'hui reconnue parmi les plus importants photographes de rue du XXe siècle. Dans l'immense collection de ses 150 000 clichés pris sur le vif pour l'essentiel dans les rues des Etats-Unis figurent de véritables chefs d'oeuvre. Ils immortalisent l'architecture mais surtout les passants dans les vêtements typiques des années 1950 et 1960. 

Le musée de l'Ancien Evéché de Grenoble expose une sélection de photographies en partie consacrée à l'enfance. Ces clichés pris sans autre ambition que de faire de bonnes photos à titre personnel par cette gouvernante de Chicago n'ont rien à envier à ceux de ses confrères professionels. On y voit donc l'Amérique de la seconde moitié du 20e siècle, mais on y découvre aussi des photos prises à la même époque dans le Dauphiné et dans le Champsaur, ce pays des Hautes-Alpes où Vivian Maier était venue rechercher les racines de sa famille.

Les photographies de Vivian Maier ont été découvertes après son décès survenu en 2009. Un jeune agent immobilier et amateur d'histoire locale achète aux enchères une partie des caisses renfermant les photos. Il y a là des négatifs, quelques tirages et mêmes des films qui n'avaient jamais été développés. Ces pellicules qui attendaient qu'on les tire du néant portaient des images que la photographe amateur n'avait donc jamais vues.

L\'affiche de l\'exposition Vivian Maïer
L'affiche de l'exposition Vivian Maïer (Musée de l'Ancien Évêché de Grenoble)

Vivian Maier Street Photographer 
Musée de l'Ancien Evêché 
Juqu'au 15 mars 2020
Entrée libre