Cet article date de plus d'un an.

Visa pour l'Image, le rendez-vous incontournable du photojournalisme s'est ouvert à Perpignan

Visa pour l'Image, le festival International du Photojournalisme s'est ouvert à Perpignan. Ce rendez-vous annuel illustre la nécessité de porter un regard photographique professionnel sur les évènements du monde.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Visa pour l'Image ouvre à Perpignan (LODI FRANCK/SIPA)

Chaque année, le festival Visa pour l'Image réunit à Perpignan quelques-uns parmi les plus grands reporters photographes. Alors que le monde est quotidiennement et en quasi totalité photographié par les passants, les témoins et parfois les acteurs mêmes des événènements qui y surviennent, les expositions proposées jusqu'au 15 septembre à Perpignan illustrent une vérité : il ne suffit pas de photographier pour être photographe. 

Le photojournalisme se construit quand on a une information, un propos, (...) c'est un travail qui est construit, abouti, qui raconte une véritable histoire. Ce n'est pas le "journaliste-citoyen" qui prend une photo avec son IPhone...

Jean-François Leroy, directeur de "Visa pour l'Image"

Visa Pour l'Image

Cette année pas moins de 23 expositions sont proposées au public de Visa pour l'Image. Elles sont composées de photos d'actualité de l'année écoulée (La crise au Yémen de Lorenzo Tugnoli, Les gilets jaunes d'Olivier Coret...), de l'évocation du travail d'un photographe sur un évènement du passé (1984 - Venezuela d'Alvaro Ybarra Zavala...) ou encore de la rétrospective de la carrière d'un photoreporter (50 ans sur le front de Patrick Chauvel).

L'ensemble des expositions de Visa pour l'Image est en accès libre chaque jour de 10h à 20h jusqu'au 15 septembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Photographie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.