"Raymond Depardon, photographe militaire", 100 clichés de jeunesse à découvrir à Châlons-en-Champagne

Le musée des Beaux-arts de Châlons-en-Champagne (Marne) revient sur les débuts de photographe de Raymond Depardon quand il effectuait son service militaire dans les années 1960.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une centaine de clichés de Raymond Depardon pris pendant son service militaire sont exposés au musée des Beaux-arts de Châlons-en-Champagne, dans la Marne.   (CAPTURE ECRAN FRANCE 3)

En 1962, Raymond Depardon a 20 ans et comme tous les jeunes de son âge, il doit faire son service militaire. Déjà photographe de métier, il travaille pendant cette période pour le magazine de l’armée. L’exposition Raymond Depardon :1962-1963, photographe militaire propose de découvrir une centaine de clichés de ce grand nom de la photographie française. Après avoir été présentée à Toulon et Paris, elle est aujourd'hui visible au muséee des Beaux-arts de Châlons-en-Champagne.   

Déjà photographe humaniste 

Pendant un an, de juillet 1962 à août 1963, Depardon a mitraillé ses camarades militaires avec son appareil photo. Ses photographies d’armée mettent déjà en valeur son talent de photographe humaniste. "Raymond Depardon apporte sa touche d’humanité, d’humour et de tendresse", explique Florine Rouvroy, médiatrice culturelle des musées municipaux de Châlons-en-Champagne. "Par exemple", ajoute-t-elle en montrant une photo, "vous avez un soldat qui sort du bateau en souriant. C’est un instant d’humour, on perd le coté sérieux de l’armée. Il cherche l’homme."  

Exposition Raymond Depardon à Châlons-en-Champagne

2000 photographies  

Raymond Depardon réalise près de 2000 clichés. Des photos de soldats en action ou au repos prises sur le vif dans un style déjà très artistique qui caractérisera, plus tard, le photographe. On peut notamment découvrir un cliché de deux militaires, pris à contre-jour, un jeu d’ombre et de lumière qui laisse libre cours à toutes sortes d’interprétation. "C’est aussi ça la touche Depardon, ce côté artistique et très cinématographique qu’il aura dans sa carrière future", analyse Florine Rouvroy. La revue militaire TAM publiera 130 de ces clichés dont neuf en couverture.

Exposition Raymond Depardon : 1962/1963, photographe militaire - Jusqu'au 7 février 2022 au musée des Beaux-arts de Châlons-en-Champagne, place Godart - Tous les jours, sauf le mardi. Tarif : 4 euros (gratuit chaque premier dimanche du mois).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Photographie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.