Cet article date de plus d'un an.

Pour sa série "Hommes et arbres", le photographe Nicolas Henry pose ses objectifs au cœur de la forêt de Moulière près de Poitiers

Cet ancien collaborateur de Yann Arthus-Bertrand s'est installé en résidence au centre équestre où stagiaires et animateurs participent à sa nouvelle série dédiée à la nature.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Mise en scène photographique de Nicolas Henry dans la forêt de Moulière (Vienne) (Nicolas Henry)

Cet été, le photographe Nicolas Henry a pris ses quartiers au club hippique de la forêt de Moulières, près de Poitiers. Dans ce décor naturel, l'artiste fait participer les jeunes stagiaires, les animateurs et les poneys. Cette nouvelle série, intitulée Hommes et Arbres, sera exposée en décembre 2021 au niveau du jardin des Halles de Paris. 

Le photographe Nicolas Henry dans la foret de Moulières

Mise en scène dans la forêt

Peu à peu, un univers onirique surgit dans la forêt de Moulières, les arbres et les plantes deviennent des accessoires et les enfants les petits lutins des bois. Pour en arriver là, Nicolas Henry est parti d'une clairière vide. Juché sur son échelle, le photographe donne ses instructions aux enfants et animateurs devenus assistants à la mise en scène le temps d'un été.

L'oiseau de la forêt (PHOTOGRAPHER: NICOLAS HENRY)

Pommes de pin, fougères, petits cailloux, chacun est convié à ramasser les éléments, puis tout est patiemment composé pendant près de sept heures. "On est en train de construire un oiseau avec des écorces et des fougères, ça permet à tout le monde de faire comme un grand jeu", explique l'artiste.Tout cela semble réglé au millimètre près et pourtant, "c'est très improvisé comme quand on joue du jazz", nous assure Nicolas Henry.

Profitant de sa résidence au centre équestre, le photographe propose aux jeunes stagiaires de poser comme modèle. Un moment inédit pour la petite Charlotte qui se plie sagement aux consignes de Nicolas. "Je ne voulais pas rater la photo", raconte la jeune fille. Même les chevaux joue un rôle dans la composition du tableau ! 

Les chevaux du centre hippique de la forêt de Moulière (Nicolas Henry)

Des projets avec Yann Arthus-Bertrand et Emmaüs

Eclairagiste, scénographe, metteur en scène, plasticien, Nicolas Henry explore tous les arts avec une attention minutieuse pour la lumière et le décor. Son écriture, très personnelle, se développe à la frontière entre le portrait, le théâtre et l’installation. Ses voyages à travers des contrées lointaines lui permettent de découvrir des cultures diverses du Maroc à l'Inde.

Les Hommes et la nature, principales sources d'inspiration de Nicolas Henry (Nicolas Henry)

Sa série autour des Cabanes imaginaires donne un éclairage particulier sur des thématiques humaines universelles telles que l’enfance et l’adolescence face à l’histoire, les femmes, le droit de choisir son amour, la discrimination, l’écologie, la liberté et la mort.

Série "Cabanes imaginaires autour d'un monde" à Madagascar (NICOLAS HENRY)

Nicolas Henry a parcouru le monde en tant que réalisateur pour le projet 6 milliards d'autres de Yann Arthus-Bertrand, il en a assuré la direction artistique lors de l'exposition au Grand Palais à Paris. En octobre dernier, pour les 70 ans de la fondation Emmaüs, il a réalisé face au Louvre une exposition qui témoigne de l'histoire de l'association.

Série "Le tour d'un monde" pour l'association Emmaüs (Nicolas Henry)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Photographie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.