"Petites bêtes de scène", une exposition en plein air à Marseille pour célébrer les 10 ans du Parc national des Calanques

Des insectes géants sur les grilles du palais Longchamp de Marseille. Des clichés bien plus grand que nature pour rendre hommage à toutes ces petites bêtes qui vivent dans le magnifique écrin du Parc national des Calanques, qui fête son dixième anniversaire. À voir jusqu'à la fin du mois de juin à Marseille puis à Cassis et à La Ciotat. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Exposition "Petites bêtes de scène" à Marseille (France 3 Provence-Alpes)

Des petites bêtes indispensables à l'équilibre du vivant et aux mille talents cachés. Sauterelles, libellules et autres insectes se découvrent en grand format sur les grilles du palais Longchamp à Marseille. L'exposition Petites bêtes de scène est visible en accès libre jusqu'à la fin du mois de juin. 

FTR

Cette exposition de photographies est l'un des événements qui entourent les célébrations du dixième anniversaire de la création du Parc naturel des Calanques. Des clichés pris par des agents du parc pour mettre en avant la richesse de la biodiversité et l'ingéniosité de ces petites bêtes, que l'on ne prend pas le temps d'observer. Un exemple avec cette sauterelle, appelée la magicienne dentelée, qui sait comment préserver son espèce malgré l'absence de mâles. "Il n'existe pas de mâle de cette espèce en France", explique Maud Thomas, chargée de mission au  Parc National des Calanques, "du coup, comment elle survit ? Et bien, elle a un mode de reproduction un peu particulier, elle se clone elle-même !"

La biodiversité s'affiche en centre-ville

L'exposition met en avant les missions du parc et permet également de faire découvrir les richesses de la nature aux citadins endurcis. "Installer cette exposition au coeur de la ville, c'est important.", précise François Bland, le directeur du Parc national des Calanques. "C'est aussi montrer la biodiversité dans tous ses états, et là on montre celle qui est la moins évidente, un peu cachée, mais au quotidien c'est aussi cette nature-là que nous protégeons"

Après Marseille, cette exposition sera présentée tout l'été à Cassis puis à l'automne prochain à la Ciotat. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Photographie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.