La BoOps sublime les corps des femmes dans une salle de bain

Réparer, cocooner, rendre au corps son intégrité et laver les âmes blessées, Stéphanie di Doménico alias La Boops fait tout cela avec ses photos de femmes. Sa série "Antidote" est exposée jusqu'au 8 mai dans un salon de coiffure galerie d'art, le Cut & Mix dans le premier arrondissement de Marseille

Série photo \"Antidote\" par La BoOps à la galerie marseillaise Mix & Cut 
Série photo "Antidote" par La BoOps à la galerie marseillaise Mix & Cut  (La BoOps)
Le projet "Antidote" de La BoOps s'est imposé comme une évidence. Un chagrin d'amour, les larmes et le corps qui s'enfuit, La BoOPs décide de laver sa peine avec de l'eau et des images. 
(La BoOps)
Elle se relève et se révèle dans cette série de 32 photos en noir et blanc où les femmes se réapproprient leurs corps. "Antidote" est actuellement à voir au concept store Cut & Mix à Marseille.  

Reportage : A. Garaude / S. Marie-Murgue / E. Gleize
Intimité et tatouage 

Les photos de La BoOps lui ressemblent. La photographe invite ses modèles dans sa salle de bain à chasser les mauvais esprits. Les corps et les âmes se mettent à nu, s'isolent en intimité, et dévoilent leurs secrets. Dans cet "Antidote", il y a des tatouages, des cheveux mouillés, des regards brouillés, un mélange émouvant de sensualité et de complicité. 
(La BoOps)
Un regard bienveillant 

La BoOps a appris la photo par hasard. En se focalisant sur d’autres émois que les siens, elle aide les femmes à s’aimer, non d’un amour narcissique mais d'un amour bienveillant. Car son regard sur l'autre est empli de gratitude. Un hasard salvateur.
(La BoOps)
Dans l'objectif de La BoOps, les corps des femmes se dévoilent en toute simplicité. La chair, la peau, les courbes et les os se décomplexent dans l'eau du bain.   
La BoOps, autoportrait
La BoOps, autoportrait (La BoOps)
"Antidote" par La BoOps au Cut & Mix jusqu'au 8 mai 2014
66 rue Sainte, Marseille 1er