"Il faut que l'on revienne vers notre planète" : le photographe Sebastiao Salgado inaugurant son exposition "Genesis" à Lyon

Près de 250 photos en noir et blanc sont à voir jusqu'au 10 mai à La Sucrière.

L\'exposition \"Genesis\" de Sebastiao Saldago, à La Sucrière - Lyon
L'exposition "Genesis" de Sebastiao Saldago, à La Sucrière - Lyon (RICHARD MOUILLAUD / MAXPPP)

A l'heure de l'urgence climatique, l'exposition Genesis, du photographe franco-brésilien Sebastiao Salgado prend tout son sens. Présentée à La Sucrière à Lyon jusqu'au 10 mai, elle propose de découvrir près de 250 clichés en noir et blanc qui nous rappellent l'exceptionnel de notre Terre.

Une ode à la Terre

Huit ans de travail et une trentaine de voyages autour du monde ont permis à l'artiste de nous offrir un regard sur ces peuples, ces animaux et ces territoires qui ont échappé au monde contemporain. Présent à Lyon lors de l'inauguration de l'exposition, Sebastiao Salgado a rappelé qu'en mettant la Terre en danger, c'est surtout l'espèce humaine qui risque de disparaître. 

"Il faut que l'on revienne vers notre planète", dit-il. "Au moins spirituellement, il faut qu'on retourne à la Terre si on veut survivre comme espèce. Notre planète est merveilleuse, incroyable, elle a une capacité de régénération mille fois plus grande que l'on puisse imaginer"

Voyage en territoire inconnu

Genesis, comme au premier jour de la création de la Terre, nous transporte dans des contrées épargnées, hors du temps, aux quatre coins du globe. Une exposition événement à Lyon proposée par celui qui est considéré comme l'un des plus grands photo-journalistes de notre époque. 

Sebastiao Saldago, photographié à Lyon lors de la présentation de son exposition \"Genesis\", le 19 février 2020
Sebastiao Saldago, photographié à Lyon lors de la présentation de son exposition "Genesis", le 19 février 2020 (RICHARD MOUILLAUD / MAXPPP)

Genesis de Sebastiao Salgado, jusqu'au 10 mai 2020 - La Sucrière 49-50 Quai Rambaud, 69002 Lyon - fermeture les lundis hors vacances scolaires et le vendredi 1er mai 2020