Château de Pau : changez de point de vue avec le photographe Enrique Carbó

C'est quoi un paysage et comment l'appréhende-t-on ? Si la question vous taraude, rendez-vous au Château de Pau où le photographe espagnol propose une installation qui change notre point de vue sur les lieux.

Enrique Carbó vérifie son installation face au château de Pau.
Enrique Carbó vérifie son installation face au château de Pau. (E. Gonzalez / France Télévisions)

Les Pyrénées à l'assaut du château, c'est le titre d'une exposition/ installation originale qui permet de renouveler le point de vue sur le château de Pau et sur les paysages qui l'entourent. Proposé du 29 juin au 22 septembre, ce projet est né de la réflexion de deux photographes, l'Aragonais Enrique Carbó et le Béarnais Didier Sorbé, dont le travail a été largement nourri par les montagnes pyrénéennes.

Les deux hommes ont pris un thème qu'ils connaissaient bien, Les Pyrénées, se demandant comment on les percevait, depuis l'époque de la Renaissance et d'Henri IV (né au château de Pau en 1553) jusqu'à l’avènement de la photographie.

Nouveau point de vue

Pour illustrer leur réflexion, ils ont imaginé un itinéraire/installation sous 3 formes différentes. L'une d'elles, la plus accessible pour le grand public et les promeneurs, se présente sous la forme d'un immense cadre installé en un point choisi du parc entourant le château. Face à lui, le visiteur se retrouve comme devant une peinture des siècles passés. "On leur propose un point de vue" explique Enrique Carbó "en reprenant exactement l'emplacement d'une peinture ancienne. Nous avons une vue historique, reprise maintenant et qu'on offre au spectateur."

Le château de Pau \"recadré\".
Le château de Pau "recadré". (E. Gonzalez / France Télévisions)

Paysages inversés

La suite du parcours emmène le visiteur entre les murs du château. Là, c'est le paysage qui rentre à l'intérieur du palais grâce à une camera oscura (chambre noire). Cette installation optique inventée à la Renaissance a pris place au deuxième étage du château : "On a fermé cette salle Saint-Jean en laissant juste un orifice avec une lentille d'une focale de 4 mètres. Le paysage entre, inversé, à l'intérieur de la pièce" commente Isabelle Pebay-Clottes Commissaire de l'exposition 

Les Pyrénées en 40 photos

Troisième et ultime étape du parcours, l’exposition installée au rez-de-chaussée de la maison Baylaucq (une bâtisse resaurée qui abrita la maison des gardes bois sous l'Ancien Régime) propose une quarantaine de photographies signées Enrique Carbó et Didier Sorbé. Sans jamais perdre de vue la référence au vieux palais des rois de Navarre, elles racontent "l''intimité plastique" des montagnes avec ses éléments rocheux, végétaux, racinaires, nébuleux...

Ce projet au long cours imaginé par les deux artistes a été marqué par la disparition tragique de Didier Sorbé à l’automne 2017. Le photographe béarnais a été retrouvé mort, victime d'un malaise cardiaque, au pied du lac de Moundelhs, en vallée d’Ossau. Il avait 63 ans.

Les Pyrénées à l'assaut du château

jusqu'au 22 septembre

Maison Baylaucq et jardins du château 

1 place Mulot  64000 Pau

Ouvert au public tous les jours de 13h à 18h

L’accès à la Maison Baylaucq (exposition photo) et au parc (point de vue) est gratuit, la caméra obscura est visible dans le cadre de la visite commentée des collections (de 5,50,€ à 7€)

Tél. +33 (0)5 59 82 38 00