Visite guidée de l’exposition "Une famille d'artistes" avec Louise Bourgoin, dans le Morbihan

La comédienne bretonne a inauguré cette nouvelle exposition temporaire au Faouët, dans le Morbihan, consacrée à ses aïeux, le peintre Guy Wilthew et le photographe Joseph Le Leuxhe.

La comédienne Louise Bourgoin lors de l\'exposition \"Une famille d\'artistes au Faouët\" dans le Morbihan
La comédienne Louise Bourgoin lors de l'exposition "Une famille d'artistes au Faouët" dans le Morbihan (France 3 Grand Ouest)

Le musée du Faouët, dans le Morbihan, propose jusqu'au 15 novembre 2020 sa toute première exposition temporaire d’après confinement. Intitulée Une famille d’artistes au Faouët, elle met en miroir l'œuvre du peintre Guy Wilthew et celle du photographe Joseph Le Leuxhe.

De quoi placer sous les projecteurs le travail artistique de toute une famille, celle de la comédienne Louise Bourgoin. Le premier était son arrière-grand-père et le second son arrière grand-oncle. Une visite très spéciale chargée en émotion pour celle qui est à l'origine de l'exposition. "Je suis particulièrement émue de voir toutes ces œuvres réunies, elles appartiennent à plusieurs membres de la famille et on s'est tous entendu pour les faire restaurer et les présenter au grand public", dit-elle en découvrant l'accrochage du musée.

 

Le Faouët, le petit Montmartre breton 

On ne le sait pas forcément, mais à la fin du XIXe siècle, le Faouët, dans le Morbihan, est un véritable creuset artistique. À l’époque, le petit village breton était animé par de nombreux peintres et photographes. "ll n’était donc pas rare que des peintres français et étrangers séjournent dans la cité. Le Britannique Guy Wilthew s’y installa, après avoir épousé Marguerite Le Leuxhe, la sœur de Joseph. Il y réalisa des paysages, des instantanés de la vie quotidienne, des portraits d’humbles Bretons ou de soldats", rapporte .Anne Le Roux-Le Pimpec, directrice et conservatrice du musée du Faouët dans une interview au Télégramme. Formé en Hollande et en Belgique, avant de passer par l’académie Julian, à Paris, Guy Wilthew passe quelques jours au Faouët et décide de s'y installer.

L'ombre et la lumière de Guy Wilthew

Spécialisé dans le portrait, Guy Wilthew peignait aussi des paysages et des scènes de la vie quotidienne du début du XXe siècle. Grâce à sa très grande maîtrise de la lumière, les tableaux de Wilthew reflètent la sensibilité des habitants de la région. "Il a pu les représenter dans des portraits remarquables, traités en clair-obscur, que l'on a souvent tendance à rapprocher de l'œuvre de Rembrandt", analyse encore la conservatrice.

Peintures de Guy Wilthew
Peintures de Guy Wilthew (France 3 Grand Ouest)
Très investie dans cette recherche tant familiale qu'artistique, Louise Bourgoin travaille depuis plus de sept ans pour convaincre tous les descendants de l'artiste et obtenir les autorisations. Cette quête la mène vers des trésors inattendus. "J'ai découvert une toile que je ne connaissais pas", nous révèle-t-elle.

L'œil photographique de Joseph Le Leuxhe

C'est en 2013 que Louise Bourgoin débute son travail d'inventaire. Elle découvre par hasard, dans le grenier familial, plus de mille plaques photographiques. Elle réalise alors que ces plaques sont en fait les négatifs de Joseph Le Leuxhe, son arrière grand-oncle. Ce fonds iconographique exceptionnel recense des photos de mariages, des portraits des soldats blessés qui reviennent du front, des mariages, des communions, tout ce qui fait la vie dans les rues et la campagne faouëtaise.

Photograohie de Joseph Le Leuxhe
Photograohie de Joseph Le Leuxhe (France Grand Ouest)

Une plongée dans la photographie vernaculaire du début du XXe siècle qui relate le quotidien des gens du Faouët. C'est ainsi que Joseph Le Leuxhe devient également un portraitiste de renom et le photographe officiel du Faouët.

168 œuvres inédites sont exposées jusqu'au 15 novembre 2020 au Musée du Faouët

musée du Faouët