Cet article date de plus de deux ans.

Un dessin inédit de Matisse dévoilé à l'occasion d'une exposition célébrant les 150 ans de la naissance du peintre

La grande exposition "Devenir Matisse" est organisée en novembre au musée Matisse du Cateau-Cambrésis (Nord). 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La femme accoudée de Matisse, présentée en avant-première à Lille le 25 octobre.  (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

Une oeuvre inédite d'Henri Matisse, un dessin baptisé La femme accoudée, a été présentée le 25 octobre à Lille en avant-première de la grande exposition Devenir Matisse, organisée dès novembre au musée Matisse du Cateau-Cambrésis (Nord) à l'occasion des 150 ans de la naissance du peintre.

Réalisée au fusain en 1938, "dans la période où Matisse travaillait beaucoup le dessin", l'oeuvre représente une femme nue cadrée à mi-corps, appuyée sur ses coudes. Présentée sur un chevalet qui appartenait au peintre, elle est "révélatrice de la manière dont Matisse travaillait pour saisir un instant de bonheur, de plénitude" et de sa "liberté graphique", a commenté Patrice Deparpe, directeur du musée départemental Matisse, lors d'une conférence de presse au Conseil départemental du Nord.

Patrice Deparpe, le directeur du musée Matisse présente à la presse La femme accoudée, un dessin inédit du peintre.  (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

250 oeuvres rassemblées

Le dessin a été offert "par des collectionneurs privés allemands qui l'ont acheté en Suisse (...) spécifiquement pour le musée, pour cet anniversaire" et pour cette "exposition exceptionnelle", qui présentera du 9 novembre au 9 février quelque 250 oeuvres du peintre, dont une dizaine qui n'avaient jamais été montrées au public, a-t-il poursuivi. Fondé par Henri Matisse (1869-1954) lui-même dans sa ville natale en 1952, le musée départemental veut aujourd'hui rendre hommage à cet "homme du Nord inconnu, devenu l'un des plus grands maîtres du XXe siècle".

L'exposition sera donc centrée sur "ses débuts" et "oeuvres de jeunesse" réalisées pendant les 20 premières années de sa carrière, période "décisive et déterminante" permettant de montrer "comment il s'est construit sur ses terres", a encore expliqué Patrice Deparpe.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.