Treize plasticiens explorent le mythe du "méchant" dans une exposition virtuelle au château de Riorges dans la Loire

L' Exposition "Les côtés sombres de l'Apart" n'a pu ouvrir ouvrir au public en décembre, mais les artistes ont décidé de la rendre accessible via internet

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Exposition virtuelle "Les côtés obscurs de l'APart" au chateau de Beaulieu de Riorges dans la Loire (France 3 AURA)

A Riorges dans la Loire, les artistes du collectif l'APArt invitent les visiteurs à questionner l'identité du "méchant". Malgré les nouvelles restrictions d'ouverture des lieux culturels, ils ont pu installer leurs oeuvres dans le château de Beaulieu. Ils les ont ensuite filmées et photographiées sous tous les angles afin de les mettre en ligne pour une exposition virtuelle qui plonge dans "Les côtés obscurs de l'Apart" .

Riorges (Loire): Exposition "Les cotés sombres de l'Apart"

Une visite virtuelle plus vraie que nature  

Comme lors d'une vraie visite, le parcours embarque le curieux sur les trois étages du château. À travers cette exposition virtuelle, les artistes renvoient vers des photos, des textes mais aussi des vidéos qui dévoilent leurs oeuvres en 3D. Grâce à un gros travail de conception, le cheminement se fait de manière très conviviale et met en valeur de nouvelles qualités de muséographie. "Mettre en oeuvre une exposition virtuelle c'est très long et très compliqué, c'est quelque chose qui nous permet de maintenir une activité", assure le dessinateur Franck Perrot. 

À l'origine, l'exposition devait les aider à promouvoir la sortie de leurs albums, tous édités en décembre par l'association qui les réunit à Riorges. En créant eux-mêmes une exposition virtuelle, ils se démènent pour exister. "Exposer c'est livrer un peu son travail au monde et au regard du spectateur, c'est ce qui va faire vivre réellement une oeuvre", explique la plasticienne Audrey Martin. 

Qui est le méchant ? 

Derrière le "méchant" se cache un univers parfois sombre, parfois inquiétant. Au-delà de ce questionnement, l'idée de l'exposition est peut-être de bousculer nos codes. À travers des illustrations, des planches de BD, des esquisses, des sculptures de papier, des figurines, le collectif d'artistes Riorgeois convie le visiteur dans un étonnant voyage en clair-obscur. 

Figurine d'Audrey Martin (France 3 AURA)

L'exposition Les côtés obscurs de l'Apart restera en ligne, accessible gratuitement, encore plusieurs mois. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.