Peinture : à la découverte du monde géométrique de Mondrian

Le célèbre peintre Piet Mondrian a déconstruit l'art figuratif pour inventer un langage graphique reconnaissable.

FRANCE 2

Le musée Marmottan Monet (Paris), va exposer les premiers tableaux du peintre néerlandais Piet Mondrian, devenu un héros de l'art abstrait grâce à ses carrés et ses lignes. Tout le monde connaît ses tableaux qui ressemblent à des grilles, avec des couleurs primaires et des angles droits. Il a ainsi inventé un langage graphique puissant imité, copié, détourné. 75 ans après sa mort, il est plus que jamais moderne.

Pourtant, au début du XXe siècle, Mondrian est encore un peintre figuratif, mais il a deux obsessions quand il représente un paysage : l'horizontale et la verticale. "Mondrian cherche à représenter l'invisible, et pour lui c'est une aventure", explique Marianne Mathieu, directrice scientifique du musée Marmottan. "C'est pour ça qu'il va décomposer le motif, c'est pour ça qu'il va aller au-delà du motif", poursuit-elle. Petit à petit, il réinvente un monde sans perspectives, sans diagonales, tout plat.

New York, preuve que son monde existe

Sur une surface blanche, il va créer une grille avec des traits noirs plus ou moins épais, et trois couleurs primaires : le rouge, le jaune et le bleu. Posées côte à côte sur une toile, elles ont un pouvoir visuel puissant. E 1940, à la fin de vie, quand il est allé à New York (États-Unis), cette ville debout avec ses taxis jaunes et ses avenues était la preuve évidente que son monde géométrique existe.

L'exposition Mondrian Figuratif se tiendra au musée Marmottan Monet, à Paris, du 12 septembre 2019 au 26 janvier 2020.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le célèbre peintre Piet Mondrian a déconstruit l\'art figuratif pour inventer un langage graphique reconnaissable.
Le célèbre peintre Piet Mondrian a déconstruit l'art figuratif pour inventer un langage graphique reconnaissable. (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)