Cet article date de plus d'un an.

Le peintre René Moreu, Résistant et fondateur du journal Vaillant, ancêtre de Pif Gadget, est mort

Le peintre et acien Résistant René Moreu, fondateur du journal Vaillant, aurait eu cent ans en novembre 2020. Une monographie sur son oeuvre de peintre sortira en juin chez Actes Sud.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le journal Vaillant du 21 septembre 1945. (EDITIONS VAILLANT)

Le peintre René Moreu, ancien Résistant et fondateur à la Libération du journal Vaillant, ancêtre de Pif Gadget, est mort le 16 mai à quelques mois de son centième anniversaire, a annoncé lundi le journal L'Humanité.

La Résistance et la bande dessinée

Né à Nice le 11 novembre 1920, René Moreu se forme au métier d'imprimeur et entre en Résistance dès 1940. Il poursuit dans le métier bien que malvoyant à la suite d'une grave maladie rétinienne contractée en 1943.

Le journal Vaillant du 7 septembre 1945. (EDITIONS VAILLANT)

Figure discrète mais incontournable de la bande dessinée, il est rédacteur en chef de Vaillant, magazine pour la jeunesse créé par le PCF en 1945 et dans lequel ont débuté certains des plus grands noms de la BD. Il crée lui-même le personnage de Riquiqui le petit ours en 1950. Pour le très jeune public, il développera aussi le personnage de Roudoudou.

En 1983, il publie Arnal, une vie de Pif, première biographie de José Cabrero Arnal, républicain espagnol déporté à Mauthausen, créateur en 1946 du personnage de Pif le chien.

Une monographie de son travail de peintre en librairie le 3 juin 

Partiellement guéri de sa maldie de la vue en 1953, il se consacre à partir des années 1960 à l'illustration et à la peinture, en participant au mouvement de l'Art singulier. Il découvre le cubisme, qu’il pratique pour décorer le bistrot familial avant d’entrer dans un atelier fondé par Giono. En 1957, il retrouve le peintre Cobra Jacques Doucet et travaille avec lui dans la petite maison de torchis acquise au creux d’un village de l’Oise. Là naîtront les Floraisons murales et aussi les Morilles, dont Doucet introduit l’exposition galerie du Passeur en 1967.

Après Compiègne en 2001, la Halle Saint-Pierre à Paris lui consacre une rétrospective en 2003, avant le château de Vogüé en Ardèche en 2005 et le musée de la Création franche de Bordeaux-Bègles en 2011.

Couverture du livre monographique sur l'oeuvre de René Moreu, "L'oeil nu. Que la nature sot peinture", en librairie le 2 juin 2020.  (ACTES SUD)

Une première monographie d'ampleur sur son oeuvre sortira le 3 juin chez Actes Sud, L'Oeil nu - Que la nature soit peinture. On y retrouve nombre de reproductions des peintures-collages faites de sable, de tiges de fleurs, de graines, de pétales de roses et bien d'autres trésors trouvés dans la campagne qui constituaient l'essence de l'oeuvre de René Moreu.

Dans un communiqué lundi soir, 18 mai, le président Emmanuel Macron a salué "l'engagement de l'homme et le talent de l'artiste", adressant "ses condoléances émues à sa famille, à ses proches et à tous ceux dont l'enfance a été égayée par ses illustrations".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.