Le Centre Pompidou établit un système de réservations pour l'expo Bacon à partir de septembre

À l'instar du Louvre pour Léonard de Vinci à partir d'octobre, le Centre Pompidou instaure des réservations obligatoires pour éviter les embouteillages à l'exposition Bacon.

Le Centre Pompidou, à Paris, vu depuis la Tour Saint-Jacques (26 avril 2019)
Le Centre Pompidou, à Paris, vu depuis la Tour Saint-Jacques (26 avril 2019) (ERIC FEFERBERG / AFP)

"Nous souhaitons offrir au public un meilleur confort de visite, en particulier durant la rénovation du Canopy, l'entrée principale du Centre Pompidou et de son emblématique 'chenille', constituée des escalators en façade", a expliqué le musée d'art moderne mercredi.

"Les espaces d'expositions sont situés au niveau 6, au sommet du Centre. Le système de réservation préalable avec choix de créneaux horaires sera obligatoire pour l'exposition Bacon en toutes lettres", du 11 septembre au 20 janvier, et les achats de billets peuvent dores et déjà être effectués en ligne, via la billetterie du site du Centre Pompidou. La rétrospective consacrée à l'artiste britannique est l'une des principales expositions au Centre Pompidou en 2019.

Réservation de mise pour tous, à de rares exceptions près

La réservation d'un créneau horaire s'appliquera à tous les visiteurs à l'exception des adhérents qui disposeront d'un accès spécifique, et des visiteurs qui bénéficient de la gratuité.

De son côté, le Louvre a renouvelé pour l'exposition Vinci l'expérience qu'il avait initiée en 2018 pour Vermeer. Le Louvre, premier musée visité au monde, a attiré en 2018 plus de 10 millions de personnes. Un succès qui pose des problèmes complexes de gestion des flux, pour rendre les visites agréables.