L'incroyable découverte de la toile d'un artiste-reporter pendant la Grande Guerre

Disparue pendant près d'un siècle, une oeuvre de Louis Tinayre qui témoigne du début de la Grande Guerre, a été retrouvée. L'occasion d'effectuer un travail de recherche sur l'histoire de cette peinture et de ses personnages.

La messe de Noël 1914 dans la carrière de Gonfrécourt
La messe de Noël 1914 dans la carrière de Gonfrécourt (R. Vivenot /France Télévisions)

Retrouvé grâce au travail de deux associations soissonnaises, ce tableau représente des militaires, baïonnettes à la main, célébrant la messe de Noël 1914 au font d'une grotte.  C'est Louis Tinayre, un ancien reporter qui en est l'auteur. L'artiste l'a peinte à son retour du front, en 1915. Son oeuvre devrait être exposée dans les prochains mois au musée de Soissons.

Du début de la guerre, on a quelques croquis. On a pratiquement rien du tout. Là on est en train de revivre un moment intense.Jean-Luc Pamart Président de Soissonnais 14-18

Cette découverte est un précieux témoignage du début de la 1ere guerre mondiale dans la région. Les carrières de Confrécourt ont en effet abrité les poilus dès 1914. Elles sont un havre de paix pour les soldats qui, revenant de la première ligne, trouvent là un lieu où ils peuvent dormir, écrire, jouer et donner libre court à leur inspiration artistique. 


Louis Tinayre, peintre et reporter 

L'auteur de cette toile s'appelle Louis Tinayre, connu pour être un peintre et un reporter. Exilé à Budapest avec sa famille, il suit les Beaux-Arts. Puis Louis Tinayre revient en France comme illustrateur de presse et couvre l'expédition militaire de Madagascar en 1895. Ses aquarelles, photograpies, dessins, peintures sont dévoilées à l'occasion de l'Exposition Universelle de1900 à Paris et forcent l'admiration d'Albert Ier de Monaco qui le charge alors de documenter ses expéditions océanographiques en 1910.