L'impressionnisme canadien se dévoile au Musée Fabre de Montpellier

L'exposition "Le Canada et l'impressionnisme - Nouveaux horizons" est à découvrir jusqu'au 3 janvier au Musée Fabre de Montpellier. Elle met en lumière un courant artistique peu connu en France.  

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Exposition, Le Canada et l'impressionnisme - Nouveaux horizons, jusqu'au 3 janvier au Musée Fabre de Montpellier (musée Fabre)

Le Musée Fabre de Montpellier présente le travail d'une quarantaine d'artistes canadiens qui ont à leur manière contribué au rayonnement international de l'impressionisme. La moitié sont des femmes, ce qui est plutôt inattendu. Cette exposition montre aussi que ces peintres impressionnistes ont su s'approprier d'une manière assez singulière ce courant artistique.

Des artistes formés en France 

Cette exposition a été conçue par le Musée national des beaux-arts. Elle retrace la découverte de l'impressionnisme par deux générations d’artistes canadiens entre 1880 et 1920. Ce courant artistique est porté principalement par trois grands peintres, Paul Peel, James Wilson Morrice et William Bruce formés en France : "Ils viennent découvrir les grands ateliers académiques qui avaient une renommée internationale à ce moment-là (...) et c'est finalement l'impressionisme qui les séduit", explique Michel Hilaire, le directeur du musée Fabre.

Clarence Gagnon. Brise d’été à Dinard. 1907. huile sur toile 54 × 81 cm. Collection du Musée national des beaux-arts du Québec (© MNBAQ, Jean-Guy Kérouac)

Ces trois artistes comme les autres peintres impressionnistes canadiens se rendent en France, s'imprègnent des modèles et des paysages français et s'inspirent du travail des grands maîtres de l'impressionnisme comme Sisley et Monet. Mais une fois de retour dans leur pays, ils parviennent à s'approprier ce courant artistique.  

Les grands paysages canadiens

L’immensité de leur pays leur offre une inspiration sans limite et le paysage devient le genre de prédilection. Ils saisissent la lumière et les rudesses du climat canadien dans leurs oeuvres. Et c'est là toute l'originalité du courant artistique. Le mouvement mêle aussi différentes influences, de l'impressionnisme au réalisme en passant par le fauvisme : "Ils inventent autre chose avec sans doute une palette un peu différente, parfois avec des tonalités qui sont un peu inattendues et puis une touche à la fois très empâtée et parfois extrêmement libre et déliée. Donc finalement, c'est un peu l'invention d'un nouveau langage pictural"

Robert Pilot. En attendant le bac. 1927. huile sur toile 46 × 61 cm. (Collection particulière, Toronto. Uberscan by Colourgenics.)

On peut ainsi découvrir une multitude d'oeuvres avec des paysages glacés et des scènes enneigées. Des oeuvres à la fois puissantes et originales qui surprennent les visiteurs. 

Exposition Le Canada et l''impressionnisme - Nouveaux Horizons. 
Du 19 septembre 2020 au 3 janvier 2021. 
Du mardi au dimanche, de 10h à 18h, au Musée Fabre, 39 boulevard Bonne Nouvelle, 34000 Montpellier. 
Tel : 04 67 14 83 00. musée.fabre@montepllier3m.fr

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.