L'artiste toulousain 100taur rend hommage à la ville rose avec une fresque monumentale

Publié Mis à jour
L'artiste plasticien 100taur (prononcer Centaure) qui réalise des graffs partout en Europe a déballé ses bombes et ses rouleaux à Saint-Orens, au sud-est de Toulouse.
France 3 Midi-Pyrénées
Article rédigé par
Tristan Alirezai - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture

Connu pour ses graffitis qui ont fait le tour de l'Europe et des États-Unis, le plasticien toulousain 100taur a choisi de rendre hommage à sa ville natale en peignant une gigantesque fresque à Saint-Orens, au sud-est de Toulouse.

C'est une oeuvre à ne pas rater. L'artiste plasticien toulousain 100taur (prononcer "Centaure") connu pour ses réalisations de graffitis partout en Europe et aux États-Unis, a déballé ses bombes et ses rouleaux à Saint-Orens, dans la banlieue toulousaine, près de son atelier de travail. Fasciné par les monstres et les personnages mythologiques, il entame ici un nouveau projet artistique : La caravane des animaux. Sur une fresque de près de 150 mètres carrés, il a choisi de représenter des animaux sauvages qui peuplent la nature près de chez lui.

« La caravane des animaux », le nouveau projet de 100taur, situé à Saint-Orens. (100TAUR)

Raconter une histoire populaire par l'art

Nicolas Giraud de son vrai nom, est un artiste aux multiples facettes excellant dans l'art de la sculpture, la peinture et bien sûr du street art. Par ses nombreuses oeuvres, dont ses fresques murales, il veut mettre en avant des dessins stylisés et populaires, accessibles à tous. À l'image du mouvement artistique dans lequel son art s'inscrit : c'est le low-brow (ou pop surréalisme), un art populaire underground né aux États-Unis, en marge des circuits artistiques académiques. 

"J'arrive de base avec beaucoup d'idées dans la tête. Avec tous mes dessins, j'essaie de réfléchir à la manière de créer une histoire accessible et de créer une belle continuité", raconte l'artiste plasticien.

L'univers de l'artiste plasticien s'affiche partout en Europe et en France, notamment avec cette fresque dessinée à Montauban, en région Occitanie. (France 3 Midi-Pyrénées)

Des influences nombreuses

Pour trouver son inspiration à la réalisation de ses dessins, les influences du peintre sont nombreuses. Et elles se trouvent dans la plupart des domaines culturels : littérature fantastique, personnages de fiction, mythologie grecque, livres d’anatomie. Cela passe aussi par des éléments de la pop-culture : de Bob l’éponge au manga Les Chevaliers du Zodiaque ou encore d’Edgar Allan Poe à Star Wars.

Mais la mythologie reste le pilier à l'origine de sa création. Nicolas Giraud choisit en effet le pseudonyme de 100Taur en référence à la créature chimérique du centaure Chiron auquel il voue une passion dès le plus jeune âge. 

Le but du plasticien est aussi de satisfaire les plus jeunes qui, pour l'artiste, sont l'un des publics clés de son art. "Je voulais faire quelque chose qui me touche, mais qui touche aussi mes enfants et qui atteint le jeune public de la ville où je suis. Je voulais retourner à mon enfance avec ce mur à Saint-Orens".

Le projet de la fresque de Saint-Orens est à découvrir en détail sur le site de l'artiste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.