L'artiste américain Frank Stella, figure du minimalisme, est mort à l'âge de 87 ans

Le peintre était devenu une figure de l'art américain d'après-guerre, notamment avec une série de toiles "à rayures" aux lignes noires précises sur un fond vierge.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'artiste américain Frank Stella devant l'une de ses œuvres, le 18 février 2016, lors d'une exposition à Varsovie, en Pologne. (CZAREK SOKOLOWSKI / AP / SIPA)

Le peintre américain Frank Stella est mort à l'âge de 87 ans, samedi 4 mai, a annoncé son épouse Harriet E. McGurk au New York Times. Selon le quotidien américain, l'artiste, atteint d'un lymphome, s'est éteint dans sa maison de Manhattan. Frank Stella était devenu une figure de l'art américain d'après-guerre, notamment avec ses premières œuvres minimalistes.

Il avait lancé sa carrière en réalisant des peintures contrastant avec l'expressionnisme abstrait de l'époque, avec peu de couleurs. Ses premiers travaux comprenaient une série de peintures "à rayures", de grandes œuvres aux lignes noires précises sur une toile vierge, qui ont fait fureur dans le monde de l'art américain, et au-delà.

Frank Stella a poursuivi sa carrière pendant plus de six décennies. Il a notamment exploré les concepts de couleur et de forme, réalisant occasionnellement des peintures de forme irrégulière avec des motifs géométriques. Dans les années 1970 et 1980, Frank Stella s'était de plus en plus tourné vers les œuvres tridimensionnelles, incorporant de l'aluminium et de la fibre de verre dans ses tableau, avant d'exécuter des sculptures monumentales.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.